Attention : Vous accédez à un pad en lecture seule. Le serveur ayant crashé nous vous proposons de récupérer la dernière version de ce pad. L'historique, le chat et la mise en forme sont perdus. Pour ouvrir un nouveau pad, rendez vous sur pad.cdrflorac.fri. Vous pourrez y copier coller le contenu de celui-ci.

Welcome to Etherpad Sagiter - Follow-up committee / Comité de suivi


Link for the Hangout : 

Follow-up committee meeting of october 20th / Réunion du comité de suivi du 20 octobre 2016 :
    
Présents : Marie-Laure, Sylvie, Hélène, Guy, Apolka, Avram, Rosa
Excusés : Nicolaï.
    
Agenda :
1.  Our works on itinerary : progress 
Hélène : les vidéos sont en ligne, il me reste à mettre les liens dans l'itinéraire de formation et un peu plus d'infos dans les fiches.
Sylvie: j'ai mis mes fiches enligne, sauf un video, je le fais aujourdhui ou proche semaine
Marie-Laure fait cet après-midi la mise à jour de l'itinéraire (internet) et nous envoie le lien.
Suite des travaux/itinéraire, comme prévu à Louvain : Apolka attendait le courriel sur la personne qui fait la traduction pour voir comment reprendre, mais pas de budget possible pour ça. Faire le système d'accordéon. Marie-Laure le fera finalement.
Finir d'insérer les fiches dans l'itinéraire en ligne et mettre les liens là où elles sont à leur place.
Insérer les powerpoint de Bruxelles. Format pdf pour les fichiers
Mettre les fiches, les titres et les phrases de présentation de chaque outil
Sur les fiches outils mettre cet outil a été réalisé dans le cadre de Sagiter
ML envoie deux liens pour l'itinéraire et pour l=un exemple ded fiches outil
Flickr créé, Marc envoie bientot le lien
Marc et ML enjolive la carte mentale

2. Final report preparation : Deadlines ? Which documents ? Which forms ? Which organisation ?
A part demande de Cathy autre chose à faire. Répondre bilan que je vais vous envoyer en ligne les différentes parties, organes de gouvernances, ce qui a été réalisé par chacun, les freins, les limites, Envoi d'un document trame de questions reprenants les différentes parties de l'itinéraire et ce que réaliser. ML les envoie demain les deux. Guy demande pour récupérer les documents hongrois (porte-document et CD).
Remplissage et fourniture des documents avant 6 novembre. Après Anne Moneyron, nous fournira la sienne.

3. Continuation for Sagiter program ? Suite au programme : programmation d'une réunion ?
Une suite cela veut-il dire un autre programme. Pour l'instant c'est abstrait il faut s'il y a des besoins. mettre notre énergie à finaliser le programme. Attendre l'évaluation de l'agence. Peut-être un délai jusqu'à 15 janvier. Et organiser une réunion après. (exemple de sujet : reconnaissance des équivalences, un diplôme européen ? Valoriser dans la formation initiale de formateurs l'itinéraire).

Discussions : 
    1.  Our works on itinerary : progress
    Don't forget to put online pictures
    je reviens
    ML finis la page Nos itinérairesfaçon de présenter Envoi un message avec le lien à tous pour signaler.
    Apolka 
    
    
    
2. Final report preparation : Deadlines ? Which documents ? Which forms ? Which organisation ? 

    
    
    3. Suite au programme : programmation d'une réunion ?
    
    
    
    
Follow-up committee meeting of september 29th / Réunion du comité de suivi du 29 septembre 2016 :
    
Présents : Marie-Laure, Sylvie, Hélène, Rosa, Janko.
Excusés : Nicolaï, Apolka (Marie-Laure l'appelle en début d'après-midi).
    
Agenda :
1. Seminar program : some lacks ?
2. Facilitation : adding facilitation note
3. Itinéraire : Questions
4. Restitution to committee of Regions : preparing it
Hélène rajoute un point sur l'itinéraire (ML lui renvoit le lien du tableau de suivi)

Discussions : 
    
1. Seminar program : some lacks ?
18 personnes seront présentes au séminaire
Le restaurant pour le déjeuner a annulé. Sylvie en a  trouvé un autre légèrement plus cher mais qui rentre dans nos possibilités de remboursement.

Forum : Mettre une vidéo ça prend du temps. on n'aura pas le temps de les mettre en direct. Mais cela permettra de rendre autonome les partenaires sur cet aspect. Cette séquence a déjà eu lieu à plusieurs reprises cependant les partenaires sollicitent souvent SupAgro et un rappel semble nécessaire pour certains.
De plus, le tableau de suivi n'est pas rempli par les partenaires. D'où le forum avec ML car il est important de savoir où on en est pour qu'elle puisse relancer chacun d"ici les 3 dernières semaines. Après la fin officiel du programme ML craint que les partenaires ne soient plus mobilisables. Tous les partenaires devront faire le point avec elle sur leurs engagements. 

Sylvie viendra nous chercher à 8h10 à l'hôtel le mardi matin et n'oubliez pas votre carte d'identité. Elle nous donnera une carte de la ville.

Demander à Cathy réservation hotel jeudi soir ?

Les titinéraires ne sont faciles à présenter et sont différents suivants les pays. Comment faire ? Ce sera discuter lors du séminaire
Si tout n'est pas en ligne ce n'est pas grave. 

ML demande à Nicolaï pour la séquence "une suite" à Sagiter ou Michel.
Difficile d'organiser quelque chose après visites de terrain difficile de se concentrer. Il faut payer un gardien après 19h. Je propose de garder l'idée de se voir après les visites de terrain. Validé !

2. Facilitation : adding facilitation note
Une erreur d'horaire pour les visites de terrain dans la note en anglais. Marie-Laure l'a corrigé.
Animateurs(trice)s du word cafe : Rosa, Sylvie. ML demande à Apolka (c'est ok) et Nicolaï, (Janko said : it's better if facilitator is bilinguigal).
Pour les séquences de travail pour lesquelles il n'y a pas d'animations prévues, chacun y réfléchit pour les définir ensemble lors du séminaire.


3. Itinerary
ML mets une trame globale de l'itinéraire sur page accueil
ML mets l'itinéraire de SupAgro cet après-midi. pour faire un exemple et pouvoir discuter de la présentation des itinéraires. Elle rajoutera ceux de l'Espagne et de


4. Restitution to committee of Regions : preparing it
Chacun prépare son diaporama pour la restitution avant le séminaire.     
    
Prendre les propositions de Guy ou celles d'Anne ? Elles sont complémentaires. ML propose un conte. Chacun vienne avec des idées de choses assez spontanémént. Chacun réfléchit. Mettre en évidence ce qui sera différent chez chaque partenaire.... Proposition à l'africaine

Réfléchir à une méthode d'animation pour le bilan du programme. Pas de retour à Louvain après la restitution aux comités des régions. Réservation à VLM mais il faut prendre 2 métros pour y aller. A proximité place Luxembourg

Si le temps est beau jardin ou parc faire l'évaluation en extérieur. Pas de parc à proximité. Juste une évzluation pour avoir nos ressentis sur le programma après une evaluation by 
	
	Traduction : a priori les personnes sont francophones donc plutôt en français les échanges. On s'adaptera sur place.

    Sylvie 0033 486 294 002 (portable)
    
    

    
Follow-up committee meeting of september 8th / Réunion du comité de suivi du 8 septembre 2016 :
    
Présents : Marie-Laure, Sylvie, Hélène, Lydia, Cathy.
Excusés : Rosa. Nicolaï, Janko.
    
Agenda :
1. Presentation about Sagiter results to European agency : Maintain or not, preparation if necessary 45 mn
2. Organisation of final seminar : logistic and content 45 mn

Discussions : 
    Coût Bruxelles : 
        
        Participants Séminaire Bruxelles : Marcel, Avram, Nicolaï, Janko, Rosa, Gil, Anne, Hélène, Apolka, Joseph, Guy, Marie-Laure, Cathy, Michel, Marc.
Absents : Geneviève, 
Sans réponse : Arnaud

    
    Pb de mobilisation des partenaires sur la construction de l'itinéraire, et sur la décision de maintien de la présentation  : ML appelera les partenaires un par un. Invitation ? réponses ? Travaux finalisés ? Date limite pour nous décider.
    
	Maintien de la présentation à l'agence ? Hélène : Utilité pour sagiter ? Cathy : faire venir à Louvain la seule personne qui a répondu positivement. Hélène : Le savoir rapidement pour caler le nb de nuitées. Coût financier important. Hélène : La réponse appartient à SupAgro. ML pas ok c'est un travail collectif. Hélène: quelles retombées pour chaque partenaires ? Un réel impact ou pas ? Une seule personne pourrait aller présenter ? Faire la rencontre à Louvain. ML faire le tour pour savoir les personnes invitées et de celles qui ont confirmées. Comment être sûr que les partenaires vont payer le surcoût (crainte de l'agence VLM) ? Différencier le budget 4h30 de présentation c'est long, que va t-on dire? Il n'y a personne pour préparer pour l'instant. Nous n'avons aucune information nous permmettant d'organiser. c'est un travail de co-création. Il nous semble difficle d'organiser cette présentation (sentiment partagé par Sylvie, Cathy, ML, Hélène. Tous les résultats de chaque partenaire ne sont pas prêts. Comment présenter dans ce cas là  ? Hélène : réalisation du séminaire et après des partenaires organise un RV avec QQ1 qui connait AE, des établissements à 1 moment où on va à bBruxelles pour autre chose, on fait une présentation. et pourquoi pas répondre à un appel à projet européen pour démultiplier. Un  binôme c'est plus encourageant (Rosa, Sylvie, Guy ?). Du Temps pour préparer.
    
            frais de  séminaire extra, extra costs of seminar        visite de terrain chez ronny  120       Local  products   160       Local products  espace  50  chambre  à theater hotel à 500m de l' hotel la royale    cdr catering  for guests  500  suppose  10 guests /  10 invités     comité des  Régions translation  2000  sagiter  traduction pas suffisant pour parlementaires, 2 interpreters are needed:  french-english, english-french,     Comité des  Régions réception/cocktail  500  cocktail  "vino" met service incl btw voor 30 personen    TOTAAL  2710         1200  budget  disponible pour organiser partnermeeting      -1510  partners  have to pay this, doivent payer, mais comment assurer qui ils vont payer ce montant si ce n'est pas  prévu au début?  
    
    
    il y a un an, j'avais mis le theme de la valorisation de la connaissances des agriculteurs au site web de EIP agri  http://ec.europa.eu/eip/agriculture/  comme nouvelle idée pour organiser un FOCUSGROUP.  Mais ils n'ont pas choisi ce thème.
    
    2. Contenu du séminaire :
        - Etat des réalisations sur l'itinéraire de chacun : présentation du produit fini par ML puis chaque partenaire détaille analyse de ces stages, et ses outils. ML envoie procédure pour intégration vidéo
        - Bilan du programme
        - Suite de Sagiter (un MOOC ?) en ilen avec la diffusion, permettrait de valoriser le résultat = l'itinéraire de formation
        - Communication sur le programme/diffusion des résultats de l'itinéraire dans l'Europe et dans chaque pays, dans nos structures ?, dans nos réseaux ?
        - Préparer le rapport final (administratif, financier, activités, auto-évaluation)
        
        ML fera une proposition de programme ainsi que l'animation. mercredi a 10h30 commence la visite de terrain, retour vers 17h30
    
    
    
    
    
    
Follow-up committee meeting of july 12th / Réunion du comité de suivi du 12 juillet 2016 :
Présents : Marie-Laure, Janko, Nicolai, Rosa, Sylvie, Hélène, Guy
Excusés : Apolka.

Agenda :
1. Progression of our works on itinerary 40 mn
2.  Brussels seminar preparation 40 mn

Discussions : 
    
1. Progression of our works on itinerary 40 mn
Rosa for Spain :
Training session analisys 
Nous avons presque fini le travail de notre itineraire : manuel en espagnol et en anglais pdf. Nous sommes maintenant en train de faire la relecture et les derniers ajustements. Nous allons finir aussi l'analyse des formations et du vidéo permaculture.

Janko: there was an misunderstanding how to use the Follow up table (it was answered). Our files we consider more or less final, but in the light of our discussion we will reconsider the titles and in the case of agrohomeopathy more emphasis will be on the method of introduction of agrohomeopathy.  Consultation with multiple authors will be done but the concept of Farmers circles will be changed maybe only in details.Our trainig sessions analysis will be done following proposition of  leading parter's work already  on intranet.

Nicolai:
    Germany is working on different aspects of the analysis, based on the comments from Barcelona. We had difficulties to find the proofreading files on the website. We couldn't finish for this reason the work until the 7th of July

Sylvie: I did not have much time last months, but I can work in August on the itinerary and the fiches. Des nouvelles fiches à ajouter : combiner différentes postures, forum theater
Redonner les règles : Quand l'auteur a fini l'écriture de sa fiche, il envoie un courrier électronique à son relecteur avec la fiche en pièce jointe (si autre langue que l'anglais) ou le lien vers la base de données (si fiche en anglais). Le relecteur fait des remarques concernant la compréhension du contenu et un titre explicite. Auteurs et relecteurs échangent et finalisent la fiche. Une fois finalisée et traduite la fiche est mise en ligne dans la base de données.
Loïc relit la fiche l'attention sélective de Nicolaï : the lecture attention
Relecteurs ne font pas la traduction chaque pays  la fait
BD fiches en anglais
Des problèmes sur le site internet la partie Slovène a été effacé.

2.  Brussels seminar preparation 40 mn
Guy has contacted today the region committee for asking them informations about adress of the meeting, number of the room, and so adress of the caterer for reserve the rooms. As soon as I shall have this information, I shall transmit them to you with a model of post mail so that you can send to your guests (European, political partners, elected representatives)
   For reserve the bedrooms, the formular ask all the mastercard informations, and it is impossible to send this informations without taking hacking risks. 
 I just sent an email to the hotel with your concercings about the mastercard info.OK. It is so very difficult to enter in the region comitte, for that, they have an oficial caterer, and we have to trasmit the list and the name of the guests. 
answer hotel: there is unfortunately no other way.  Because there are 20 rooms reservated, the projectpartners cannot do the booking via the website.  the project partners can send the mastercard info by email or by fax or by phone.  they always do it like that without problems. The project partners can also pay 2 weeks behore the staying . Maybe, it would be enough to give directly in  the hotel only one number of card for all te reservations.....I'm asking it now. but be carefull because last seminar I heard there were annulations at the last moment.

 6 oct 2016 de 9h à 15h.  
   Préparer un court témoignage de terrain à présenter. Streaming : SupAgro va voir si c'est possible.
   
   Besoin d'un temps de débriefing de la présentation à l'Europe et d'évaluation du programme et puis de passer un bon moment ensemble car ce sera la dernière fois que l'on sera réuni.
   Avoir une évaluation du cout des déplacements (prendre le train 15 à 25 mn entre Louvain et Bruxelles environ 6€) et les repas  pour ajuster le budget. Chaque partenaire réserve pour lui et paye en avance.
   Besoin des numéros de portable pour avoir accès à internet. 


   
Follow-up committee meeting of april 19th / Réunion du comité de suivi du 19 avril 2016 :
Présents :                                       
Marie-Laure, Janko, Apolka, Nicolaï, Hélène, Rosa.
 
Agenda :
1. Barcelone mini-seminar : preparation and organisation. 1h
 
 Discussions
Janko : working in modules. 

 A la fin du séminaire l'itinéraire de formation doit être fini et nous devrons juste repartir avec des fiches à relire ou à écrire.
    
Follow-up committee meeting of april 7th / Réunion du comité de suivi du 7 avril 2016 :
Présents : Marie-Laure, Apolka, Janko, Nicolai, Rosa, Avram, Sylvie, Hélène.
Excusés : Istvan, Janko.

Agenda :
1. Sagiter results presentation to european agency in Brussels (october 5th 2016) 30 mn
2. Financial transactions : Informations about our first evaluation 5 mn
3. Barcelone mini-seminar : preparation and organisation. 30 mn
4. Next follow-up committee : choosing date and agenda propositions. 10 mn


Discussions : 

1. Sagiter results presentation to european agency in Brussels (october 5th 2016) 30 mn
Sylvie : take care about the time we are occupying, because we need time to present it to the comittee ok 

 Apolka: I agree with Sylvie concerning the 'strict' organization of the 3-day meeting, but in order to have the realization of the projet we have to present it to the comittee. The most important is to create a dialogue with them to have a clear picture about the next steps we have to take for the realization of the project results.

Nicolaï : We are okay with a three days meeting. We have some worries what we are going to present. If everybody will present his own experience or are we going to present our cocreation. Well in any case we have to agree on this very soon. Maybe we can decide about what work will be presented at this meeting. A little group composed bei at east some partners can work on this. 

Before September we have to do this work. I will come dierectly from africa, and i will not have the time three weeks before the meeting to discuss, just by email.

If we decide to organize such a thing, we need to participate. If it need another day of project, than okay, if it's necessary. I would participate voluntary. Another proposition could be to shorten the meeting to two days. One day presentaion, the other day regulary meeting of SAGITER. 
Nicolai: It will take time to prepare the results, as well as the seminar. We have serveral things to face if we want to present at the commitee of regions. What are we going to present? How? etc. Field visits are going to be difficut to organize. We need a strict organization. Sylvie does not know any persons to organize the ressources for the commitee of regions. Guy has maybe more networks and maybe he can organize this happening.

Message de Guy :
je ne serai pas là jeudi mais il faut choisir la date en fonction de la disponibilité des salles au comité si on décide d'aller à Bruxelles. En effet, les salles au comité des régions ne sont disponibles que les
		* Lundi: 09h30 - 17h30 
		* Mardi – Jeudi: 09h00 – 17h30 
		* Vendredi: 09h00 – 15h30 
Il faut d'ailleurs valider oui ou non Bruxelles, puis qui fait la demande (il faut un appui politique) . Je suis à Bruxelles le 13 mai à l'agence avec Cathy. je leur demanderai s'ils ont une salle mais j'y crois pas trop. 

Apolka: We will finish all the test courses and their evaluation for the summer.  Our plan is to continue the testing, we want to test out all the modules we created for Hungarian target groups. It does not mean that the Sagiter result is ready for presentation, this is just the Hungarian part... 
I think 3 days should be enough, if we finish the project work before the date of the presentation. One day is for the presentation, one day is for field visits and one day for the evaluation (for us and for the final report) and plan for future steps.

Rosa: je pense que si on fait une journée de valorisation devant le Comité de Régions, tous les partenaires devront être présents et aussi il faut faire attention aux questions budgetaires pour rester un jour de plus à Bruxelles.

2. Financial transactions : Informations about our first evaluation 5 mn
Marie-Laure et Cathy travaille à une proposition. Elles n'ont pas pu la finaliser cette semaine mais elles y retravaillent mardi prochain (12 avril) et nous envoie la proposition. Ce qui est sûr c'est qu'il est possible d'aller à Barcelone les 12 et 13 mai pour un mini-séminaire avec 2 représentants par pays maximum. Nous avons assez de budget pour cela.

3. Barcelone mini-seminar : preparation and organisation. 30 mn
Apolka: We have to see cleary what we expect from this mini-seminar. One day is hardly enough for 'big works' but it is quite expensive if we consider travelling costs. Worth it or not?Apolka : est-ce que ça vaut la peine pour une journée ?
Nicolaï : ajouter une demi-journée, ça devrait être possible, pour lui ce serait d'accord.

Marie-Laure précise que Loïc, Marc et elle travaillent sur un exemple de l'itinéraire de formation qui sera envoyé à tous avant le séminaire (environ 2 semaines) pour avoir une base de travail.

Il faut prévoir une salle et un hébergement sur Barcelone. Marie-Laure (préparation du contenu du séminaire) et Guy (réservation salle et hébergement) s'occupent de l'organiser.

Il faudrait faire une autre réunion pour préparer le mini-séminaire de Barcelone.

4. Next follow-up committee : choosing date and agenda propositions. 10 mn
Marie-Laure propose un sondage pour les semaines 16, 17 et 18. 
Rosa souligne qu'il faudrait avoir un schéma de travail avant la réunion pour pouvoir avancer convenablement. 

1. Sylvie : ça va prendre du temps, si on tient à le faire, besoin de planification stricte. Et savoir vraiment de quoi nous voulons leur parler, quoi leur montrer ... Ne connaît pas bien les personnes de l'agence, donc ce serait Guy qui s'en occuperait. A besoin de savoir d'ici la fin du mois.
Apolka : d'accord avec Sylvie. Pour la valorisation du programme, il faut être là-bas pour présenter et échanger, connaître leur avis sur les étapes après Sagiter.
Hélène : d'accord avec Sylvie et Apolka, mais est-ce que tout sera terminé ? Propose de prendre un temps en dehors du séminaire, par exemple une demi-journée supplémentaire à la fin du séminaire.
Rosa : d'accord aussi. La question la plus importante : aurons-nous fini notre production ? Si oui, ce n'est pas gênant de faire cette présentation, mais demande de préparation importante en amont. Le séminiare devrait servir à la valorisation de tout ce que nous avons produit.
Avram : le travail doit être réalisé avant, d'accord avec les précédentes. Bruxelles : harmonisation de clôture entre les réalisations des uns et des autres.
Marie-Laure : l'indicateur pour répondre à la question 1 = savoir si nous avons fini nos travaux. Se positionner aujourd'hui car nous avons pris du retard. Est-ce que chacun aura fini avant Bruxelles ?
Sylvie : oui, nous pouvons /notre organisation, mais /Sagiter, ce n'est pas fini, donc est-ce que ce sera fait ???
Hélène : séparer ce qui est dans le pays et ce qui est collectif/Sagiter
M_Laure : les 2 sont à faire
Rosa : oui pour le particulier, mais pour le collectif. Peut-être réaliser quelque chose de moins ambitieux, ue réalisation qui représente ce que nous avons fait collectivement. Nous avons queqlues mois devant nous, s'organiser pour terminer d'ici-là, en petits groupes de travail..
Hélène : s'organiser et mettre en place un calendrier pour avoir terminé la production commune.
Apolka : modules seront testés d'ici l'été, mais ce n'est pas le résultat final de Sagiter, seulement une partie de ça.
Avram : d'ici fin juillet, sont obligés de s'organiser. Attend de travailler en groupe pour harmoniser le travail commun.
Marie-Laure : aurait préféré qu'il n'y ait pas de présentation, bien penser la présentation sur le site ... Lui semble du luxe. Message de Guy : choisi rla date : les lundi, mardi et jeudi toute la journée de 9h30 à 17h30 et le vendredi de 9h30 à 15h30.
Hélène : quelques-uns pour présenter, le vendredi matin après le séminaire, pour ceux qui peuvent rester.
Rosa : important qu'il y ait tous les partenaires.
Apolka : possible de le faire dans les 3 jours si nous avons fini avant.
M-Laure : budget serré pour beaucoup, donc le fait-on dans les 3 jours ? Nous nous engageons à avoir fin pour fin septembre, et prendre une demi-journée le jeudi matin pour la présentation à l'agence.
Rosa : question logistique, pour les déplacements du lieu du séminaire à l'agence.
Sylvie : 40 minutes de trajet entre Louvain et Bruxelles. Sinon, voir s'il est possible d'utiliser la salle toute la journée ? Question des bagages.
M-Laure : revenir en début d'après-midi à Louvain.
Sylvie : mardi : W, mercredi : W le matin, l'après-midi : visites, jeudi : agence le matin (sous réserve de la disponibilité de la salle) et bilan de Sagiter.
Jeudi matin ou pas du tout.

Echéancier pour les travaux à finir d'ici fin septembre : 
Travail à distance, comment l'organiser ?
Nicolaï : avancer d'ici Barcelone, travailler pour ce jour-là. Garder une habitude, faire des réunions régulières, un skype chaque semaine. Découper le travail entre nous. Quel résultat attendu pour Barcelone ?
Apolka : ne voit pas clairement les attentes du mini-séminaire de Barcelone.
M-Laure : résultats attendus : avancer, voire finir l'architecture de l'itinéraire, repérer ce qui manque par rapport aux outils pédagogiques, par ex. une fiche/utilisation des outils vidéos, les différentes pédagogie ... Ou mettons-nous les témoignages ? Travailler aussi sur nos approches diverses, les faire apparaître. Ressortir avec du travail pour chacun.
Apolka : travailler sur le contenu.
Hélène : groupes de travail ?
M-Laure : voit plutôt un travail de tous ensemble et pas en petits groupes dans un premier temps.
Apolka : bonne idée/contenu, et par petits groupes travailler sur le détail. Préciser les méthodes, ou quoi ?
M-Laure : les détails = les fiches, comme par exemple sur les entretiens ...



Meeting 05/11/2015
Presents : Marie-Laure, Guy, Rosa, Sylvie, Nicolaî, Yanko, Istvan
Journée de mardi à travailler, en particulier la validation collective des changements d'engagement financier de chacun.

Analyse critique, en 3 parties : diaporama à partir des éléments envoyés par Guy, échanges entre tous, présentation globale de l'itinéraire de formation,avec animation d'une séquence avec outil pédagogique faisant partie de l'itinéraire, échanges.
Attention à la durée de la présentation par diaporama : 7 minutes y compris les demanes d'éclaircissement. Remplissage du tableau.
Partage de séquence de l'itinéraire 30 minutes : Yanko, ?
Attention à la fatigue en fin de journée, par contre important que tous les partenares aient présenté leur itinéraire.
Sylvie s'occupera de garder le temps et fera l'animation de cette séquence.
Eléments envoyés par Guy : Two important points to add at the agenda of the meeting: 
    
    1 : Budget
    On the spending : level of commitment, delays of commitment, budgetary reorientations and proposals of amendment with the agency
    Cathy will propose a frame, a summary table of the projected state and the real situation in the interim report. This table will be discussed by each partner, and we will validate a proposal of modification of the budget for the year 3
    Please, discuss this frame who is attached in the dropbox: https://www.dropbox.com/home/sagiter/Seminars/5_Godolo_meeting . 
    Every partner has to realize an evaluation of his expenses , a projection of his  capacity to be committed/ or not the balance in the year 3.
    According to the commitments and the proposals of each, we shall formalize on the occasion of the seminary  a proposal of modification / rebalancing of the budget.
    
    2 : Self evaluation of the activity of each partner: 
We propose that every partner realizes a double evaluation of his activity since  the beginning of the project, with regard to his initial commitments
 - Quantitative: 
(powerpoint, 5 mn maxi by partner)
- how many people were committed  in the program (farmers, advisers, trainers, studients students)
- How many actions were organized on the territory and which? (meetings,training sessions, events)
Qualitative: 
(powerpoint, 5-10 mn maxi by partner) It is a question here for every partner of concerning a critical and constructive vision its action since  the beginning of the program
- Globally, where are we with regard to the initial commitment of the structure in the project.?
- Did we reached the goals that we had settled at the beginning of the program?
-  We can reach these goals or we have to revise them?
- What main difficulties did we meet ?
- That do we expect in particular from the partenership/ coordination during the year to come?
- Other self comment. 

Mardi matin : repérer les convergences entre tous les itinéraires. A Cluj, 3 ateliers thématiques avaient été mis en place : compétences (reste les compétences des enseignants) analyse des itinéraires, synthèse des échanges ( à modifier, pour travailler sur les convergences). D'abord du temps par atelier, 1heure et demi par exemple. Animer cette séquence avec un word café, 1 heure et demi, qui permettra de croiser les approches, gouvernementale, associative, ONG ...
Prendre toute la matinée, ce qui permettra d'avoir du temps si besoin ce qui n'aura pas été fini la veille au soir.

Fin de journée
cf. réunion de mardi + élaborer un guide de règles pour la continuation du programme, pour avoir une trame commune : contenu, publics, lien fonds-forme etc.
Après l'accélérateur de projet, nous choisirons la forme d'animation en fonction de ce qui sortira de l'accélérateur, avec l'idée de faire deux groupes, pour que chaque pays participe à la discussion. A voir sur le moment.
Pour l'atelier vidéo-photo, si nous voulons apporter quelque chose nous pouvons, mais ce sera à partir des enregistrements des visites.

   Sylvie is trying to connect...

   Me to, I can connect pad but not hunging Istvan
   Guy insiste sur le fait que chacun dit aussi faire un point sur ses engagements budgétaires et montrer sa capacité à engager ou pas le solde de la subvention, car dans ce cas il faudre faire un avennant. 
Monday
The meeting consits on three major parts. First, the evaluation of Brussels and the discussion about the self commitments in a qualitativ and quantitaiv way. Second, the trainings-station of each partner. Thrid, critical discussion about 
all trainings-station. 
Sylvie is worried about the time, everybody should be very focused on the different subjects. Guy said cleary, every partner has ten minutes for the budget explanaitions.
The tools will be presented by partners, who were quiet until now. Slvie want to define the partners.
Janko will present about his findings. Other will present thier findings and can propose it.

Helene aksed for the sharing of a real prasentation or experienced. After a little discussion between all, it is clear that a presentation should take about 30min. Within these 30 minutes there should be at least 5 minutes a demonstration of tool. We have still worries about time. 

Sylvie want to make the lead about the sequence in the afternoon. She will be very correct on the time. 

Tuesday 
> starting a bit later. start 8.30.
It is proposed to put in place three workinggroups. skills, analysis of trainings stations, analysis of exchanges. There is still work to do in the groups, the first group should finish the skills of the trainers (students were already discussed). The second group still has work to do and the third group should maybe work on convergence of the exchanges. First workshop, about one hour and than a word café of one hour . Especially the different perspectives are valueable for us (goverment, institutions, NGO, university) 
Proposition 1,30 workshop in the 3 groups and than 1,30 wordcafe. 

Output. 
The idear is to cocreate something for the end of SAGITER. 
The main question is what are we presenting and how. 
>Marie-Laure proposed a project-accelerateur for this topic. And afterwards a facilitateur note

Workshop with Marc. We should make more wokrshops. We will collect some data during the fieldtrips. After this Marc will show us all important aspects.




Follow-up committee meeting of november 2nd 2015 / Réunion du comité de suivi du 2 novembre 2015 :
 
Présents  : Marie-Laure, Rosa, Guy, Nicolai, Hélène
Apologized / Excusés : 

Durée de la réunion : 1h15
Animation : 
Prises de notes en français : Marie-Laure
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : Marie-Laure
    
    Next meeting :
    
    Agenda :   

premier temps : retours sur l'évaluation, 45 minutes

English (Nicolai)
Monday 9th of november
> 8.30 - 12.30
- Discussion about the evalution. Self-evaluation of partner is suggested. Approx. 45 minutes in total. 
- Discussion about financial matters of each partner, depending on the further action plan of the whole group. Every partner will explain their financial timeplan, by showing why they spendings and their expacted spendings 
for the rest of the project. 
Please note: Please bring your calculation plans. The finacial topic is very important for the succes of the whole project, since underspendings lead to a leak of money for the whole group. Finacial changes can only be approved by every member of the project. Approx. 

Discussion about the core of the meeting. Tools, 
> 16.30 Powerpoint by each partner (presenation and critical discussion in plenum) (activities of the partner, educational vision and implementaion. This output is very important and serve as a collectiv output of SAGITER. Smalerl-group (2 groups) discussion and evaluatio. The goal is that every partner has a concrete overview about the actions of the partners. Sharing of problems and solutions. Next day (8.00-12.30) exchange of the groups for the propper exchange of convergence and divergence.
Fill-out of the spread-sheet proposed and shared by Marie_Laure (25. september).
Project partner who are more "quiet" than others are warmly welcome to present more extensivly
Istvan proposed to distinguish between target groups (Trainer/ teacher of schools/ farm teacher etc.).

Tuesday 10th of november (approx. 8-12)
Discussion of the training route's of each partner. Proposed session by groups of seven. Everybody can subscribe to the presentaions. Everybody should be involved.

Afternoon: Deliveral by "accelerateur de projet" experienced in the last meeting. Question "How to construct a frame which is flexibel to the individuell need, but still usefull for everybody. We need a common deliveral for Brussels.

Audio-visual workshop. Implementation of the Burssels guidance.

Return to the evaluation of Brussels. Important issue is the internetsite. Marie-Laure proposed to introduce Marc, who is in charge of the communication system of SAGITER, he will take the lead of the programmpoint. The goal is to raise the motivation to put our "stuff" online. He will introduce some new instruments. 

End of Semiar
Evaluation of the seminar. Indicidual recommondations. Shareing of 
    
    French (Hélène)
    
    Présents : Marie-Laure, Rosa, Guy, Istvan, Arnaud, Hélène, Nicolaï
    
    Lundi 9 novembre
Premier temps: discussion/ retours /évaluation, 45 minutes
    Ensuite, engagements de chacun sur le plan financier, car certains partenaires sont en sous-consommation, et l'argent non dépensé repartirait à Bruxelles, ce qui est dommage. Un partenaire peut se rendre compte qu'il ne pourra pas utiliser toute la somme engagée et le transférer à un autre partenaire.
    Chacun va réfléchir sur son cas et faire le point sur ses engagements financiers.
    S'il y a des mouvements, il va falloir faire un avenant, accepté par tous les partenaires.
    Proposition : passer une demi-heure par pays pour faire le point et prendre des décisions. Frais à venir : surtout outils pédagogiques. Les grandes masses ne peuvent pas bouger beaucoup : on peut apporter des frais de personnel vers des frais de déplacements par ex. la sous-traitance est au plafond aussi. Les 5 ou 6 directives seront mises par écrit par Guy, pour que chaque partenaire les ait sous les yeux pendant cette réflexion.
    Proposition de Marie-Laure : raccourcir le temps du déjeuner et les durées des visites, pour reprendre les discussions à 16h30.
    Qualitatif-quantitatif : cf. ci-dessus, et le tableau permettant de voir les points de convergence et de divergence.
    1 : présentation rapide des diaporamas
    2 : présentation par chaque pays d'une activité correspondant à un temps d'animation de l'itinéraire de formation qu'il propose, en replaçant dans le contexte global (objectif, place dans l'itinéraire ...) de cette formation. Pendant ce temps, remplissage du tableau par un ou deux secrétaires. 2 groupes simultanés. Cette mise en oeuvre peut nous inspirer, mais sur une courte durée c'est difficile.
    Priorité à ceux qui n'ont encore rien présenté, les Roumains, les Hongrois par ex. : Istvan prendra un public, par ex. formation d'enseignants-formateurs

Mardi 10 novembre
Matin : suite des échanges sur les itinéraires de formation, sur la forme et le fonds ; faire ressortir les convergences pour le programme par un outil d'animation, par qui ? Chacun s'inscrira en face des animations à mener. Accélérateur de projet : nous avons tous des approches et des publics différents, comment construisons-nous un itinéraire de formation ensemble avec ça ? Faire un programme pour tel ou tel public.
Soir : démarrer aussi à 16h30 : finalisation. Qu'est-ce que nous allons livrer à l'Europe ? Ce qui servira de guide aussi. 
Utilisation des outils d'enregistrements vidéo et audio.

Mercredi 11 novembre
Travailler autour des outils, site, mise en ligne des données, stratégies de diffusion de Sagiter. Cette matinée sera animée par Marc, spécialiste com de Florac, qui nous proposera des outils spécifiques.
Evaluation du site actuel, puis ateliers pour mieux maitriser le site, mettre en ligne des données etc.
Faire un petit plan de communication ensemble, s'il reste du temps.
Recommandations pour le prochain séminaire ...

Prochaine réunion comité de suivi jeudi 5 à 11h.





Follow-up committee meeting of october 13th 2015 / Réunion du comité de suivi du13 octobre 2015 :
 
Présents  : Marie-Laure,Hélène, Rosa
Apologized / Excusés

Durée de la réunion : 1h15
Animation : 
Prises de notes en français : Marie-Laure
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : Marie-Laure
    
    Next meeting :
    
    Agenda :   
1. Cluj seminar preparation : - Previsionnal program : is it ok ? 15 mn 
                                        - Seminar and sequence objectives 30 mn
                                        - Facilitation : met, hod, duration, facilitator 30 mn
                                        - Travel and accomodation organization. Mignon 5 mn




Follow-up committee meeting of 5 may 2015 / Réunion du comité de suivi du 5 mai 2015 :
 
Présents  : Marie-Laure, Hélène, Rosa, Sylvie, Loic.
Apologized / Excusés : 

Durée de la réunion : 1h45
Animation : 
Prises de notes en français : Anne
Prise de notes en anglais : Sylvie
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : 
    
    Next meeting : tuesday 7 july at nine thirty by Hangout. Hélène Rosa Sylvie et Loic.
    
    Agenda :   
1. Interim report : - Deadline is advanced forward june 30th 2015. Cathy, 3 mn
                        - Preparation, administrative and financial documents to bring with you. Cathy, 12 mn
2. Cluj seminar preparation : - Previsionnal program : is it ok ? 15 mn 
                                        - Seminar and sequence objectives 30 mn
                                        - Facilitation : method, duration, facilitator 30 mn
                                        - Travel and accomodation organization. Mignon 5 mn
                                        - Matérial conditions of meeting (net, room(s), translation). Mignon 5 mn
- Next follow-up committee : date and meeting agenda. Marie-Laure, 5 mn

Discussions :
1. Interim report : - Deadline is advanced forward june 30th 2015.
- 

	                        - Preparation, administrative and financial documents to bring with you.
Envoyer dépenses, temps passé, bulletins de salaire (avril 2015 + décembre 2014) ... Et frais de déplacements, sous-traitance ... Chacun réunit les documents maintenant, puis rendez-vous individuel avec Cathy à Cluj.

2. Cluj seminar preparation : - Previsionnal program : is it ok ?


                                        - Seminar and sequence objectives
                                        * diaporama présentant les avancées de chaque partenaire ;- everybody should prepare a slideshow about the working progress of ech partner
                                        * dans la relecture du programme SAGITER (animée par Guy) voir le chemin parcouru depuis le départ, l'aspect positif, qui sera suivie des retours de l'évaluatrice (qui ne sera pas là à Cluj. Marie-Laure animera cette partie, peut-être peut-on demander à l'évaluatrice soit d'être avec nous par skype, soit de s'enregistrer ou de se filmer (environ 5-10') ;- relecture of the "proect SAGITER". The aim is to have an overview. Rearticulate our goals.
                                        * échanges mardi après-midi : 3h pause comprise.
                                        * pour la partie difficultés rencontrées etc. : co-animation par Sylvie et Nicolas. Le premier temps permet l'expression de chacun, puis les animateurs proposeront des formes d'animation en fonction de ce qui aura été exprimé, pour chercher collectivement des solutions et propositions à mettre en place.
                                        * par rapport à l'itinéraire de formation : le comité scientifique va élaborer un cahier des charges pour le déroulement de la journée sur ce sujet. Importance aussi de la forme de la présentation de chacun, que les participants soient actifs. Chaque partenaire réfléchit à ce qu'il propose comme itinéraire de formation pour Cluj. Partir chacun de son institution, le public avec lequel il travaille, par exemple en Espagne, transmission des SAE à de futurs agriculteurs. Le comité de suivi se réunira le mardi soir, et proposera un mode d'animation pour le lendemain en fonction de ce qui sera sorti mardi après-midi.
                                        * révision globale, animé par Guy.

                                        - Facilitation : method, duration, facilitator


                                        - Travel and accomodation organization.


                                        - Matérial conditions of meeting (net, room(s), translation).


3. Next follow-up committee : date and meeting agenda.

On propose que chacun fasse un pwpt très précis, avec des informations claires et objectives. 
Guy fera une relecture du projet et des mesures 
Cela sera complété par la synthèse d'Anne Moneyron qui fera une évaluation qualitative. 


Pour l'après-midi, il s'agit de partager sur sur trois temps autour de nos expériences: 
    1: en pleinière, on partage
    2; en atelier, on dsicutes certains aspects, outils , difficultés
    3 : Ensuite, on met en commun et on en dégage des pistes pour Sagiter

Il faudra ensuite mettre en place un système de temps de régulation entre les membres du groupe. Nous ne sommes pas au même niveau de réalisation, et il se peut qu'un des partenaires ait des difficultéset il faut lui deonner les myens de les faire émerger. Est-ce que quelqu'un a un outil d'animation pour ça. 
Il faut trouver quelque chose un moyen d'avoir un temps d'écoute de chacun. 

Pour ce qui est des itinéraires de formation, Rosa veut bien travailler sur un exemple et l'exposer à titre d'exemple;. 



Follow-up committee meeting of 7 april 2015 / Réunion du comité de suivi du 7 avril 2015 :
 
Présents  : Marie-Laure, Hélène, Sylvie, Loïc, Rosa.
Apologized / Excusés : Nicolai.

Durée de la réunion : 
Animation : Marie-Laure 
Prises de notes en français : 
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : Sylvie.
    
    Next meeting : tuesday 5 may at nine thirty by Hangout. Hélène Rosa Sylvie et Loic.
    
    Agenda :   
    Only one meeting before Cluj seminar. 
1. Report of last meeting. Marie-Laure 10 mn
2. Préparation du séminaire de Cluj : - organisation  du voyage et de l'hébergement,
                                                                   - conditions matériels de réunion (net,  salle(s), traduction),
                                                                   - discussion about previsionnal program based on  Marie-Laure
3. Agenda for next meeting (facilitation)

Discussions :
1. Report of last meeting.
Cathy va venir à Cluj ce qui facilitera la gestion administrative et financière en vue du rapport intermédiaire.
La définition de l'objectif principal de l'itinéraire de formation répondra au questionnement des partenaires, en particulier d'Istvan, sur le contenu à proposer, qui sera propre à chaque pays à l'intérieru de cet objectif.

Il devient presque urgent de penser la construction de l'itinéraire de formation... Dès le séminaire de Cluj !! En effet, le projet SAGITER prévoyant une évaluation de cet itinéraire, en posant un rétro-planning on se rend compte que l'évaluation interviendrait idéalement à partir de l'automne 2015 et printemps 2016.... Celà implique que l'itinéraire de formation devrait etre testé entre le séminaire de Cluj et le suivant (automne 2015). Or, la période estivale n'est pas forcément la plus propice à cet exercice en ce qui concerne l'enseignement agricole français... Mais heureusement, ce n'est pas la seule et unique cible du projet... 
Objectif = hypthèse ML déclinaison ce l em oment

Proposition : inverser le matin et l'après-midi du mercredi, pour que les objectifs et les hypothèses soient avant l'analyse des corpus, qui servent les objectifs et la recherche-action.
Commencer la présentation des résultats d'enquête ... le matin du premier jour.
Rosa : parler au procahn committee stc de sa praticipation au séminaire
Comment améliorer la participation de tous intra séminaire : Temps de parole de chacun des participants
il faut peut-etre un cadrage du projet (Rosa) ou est-ce qu'on va ? on est là on va avancer. C pe clair pour les ferançais car le projet est lé làbas bcp de partenaires français. 
Ce qui est difficile on s'appuie pas sur les docu produit ensemble. 
Technique d'animation qui permette l'expression de la parole de chacun. au moins une heure. ct susciter la participation. demander à Anne.Que l'animation soit faite par quelqu'un qui n'est pas là souvent. Avram ?
au stc on a eu des pistes. il y a pas mal de production mais il y a un vie entre la production et l'analyse des corpus. Avoir l'exemple du travail en France ça aide. Le travail de l'analyse c'est une difficulté. Pour l'nalyse on e besoin d'un objectif.
on a une peur car on sait pas comment s'y prendre on construit au fur et à mesure. Ce n'est pas la culture de tous la recherche-action. Production transnationale
En France on a de l'expérinece mais nous ne sommes pas mieux placés que les autres partenaires. Le stress est là car le temps passe mais les éléments sont dispersés et il faut produire quelque chose. On a pas de recettes mais c'est important de prendre un temps pour en discuter car on s'achenmine cvers un problème; Le collaboratif a une super faoce mais mets des obstacles aussi.
R : on est sur un projet où il faut produire des choses il faut absolument tous travailler et il faut que les objectifs deviennent clairs pour tous. On commence à etre un peu perdus.
Alors il faut partir de l'état du momnet de chacun et voir ce qui bloque. Ce que font les gens concrètement at après il y a pas l'habitude d'utiliser les outils mis en place. 
Rosa : revenir sur l'écriture du projet proposé et ce projet doit se rapporter à l'étape où on en est.
Loic : Pas à l'oral mais à l'écrit mais avec un peu de temps entre l'écrit et les échanges oraux.
Comment susciter ) améliorer la participation et l'engagement dans les travaux du groupe ? vs Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l'engagement ?
Les "blocages" font partie du processus de développement du projet... Il y a toujours, à un moment, une phase d'éclaicissement.... 
C'est naturel que ça bloque il y a bcp de travail produit
Nécessité d'une enquête ? Tester l'outil vidéo avec un agriculteur le soir ? Y aller assez tôt pour avoir toute la fin de la journée. Atelier vidéo avant la rencontre.

Repas à la ferme et rencontre : qq pour animer et trouver une vidéo à présenter aux fermiers et lui demander ce qu'il en pense et filmer ?
 Loic peut fournir une vidéo et travailler en amont avec Marie-Laure
 Arnaud Trollé pourrait prendre en charge une partie de l'animation de l'atelier vidéo/photo... A voir avec lui ce qu'il peut amener... 
lien hypohthèse rech at consolidation
c 1 manière de poser un contrat sur ce qu'on va faire
reste un séminaire avant le sémi
2. Preparation Cluj seminar : 
	organisation  du voyage et de l'hébergement
	
	materials conditions of meeting (net, room(s), translation)

	discussion about previsionnal program based on  Marie-Laure

3. Agenda for next meeting (facilitation)
- Dernière modification du programme en fonction des échanges.
- Seminar facilitation : Un tableau : qui, quoi, comment ? ML prépare les objectifs en amont de la prochaine réunion. Et chacun travaille à partir de ça pour venir avec des propositions de méthodes d'animation en fonction des objectifs. Un temps d'animation par pays à choisir. Adéquation outils
- organisation  du voyage et de l'hébergement
- materials conditions of meeting (net, room(s), translation)



Follow-up committee meeting of 3 march 2015 / Réunion du comité de suivi du 3 mars 2015 :
 
Présents  : Marie-Laure, Sylvie, Istvan, Hélène.
Apologized / Excusés : Rosa, Guy.

Durée de la réunion : 
Animation : Marie-Laure 
Prises de notes en français : 
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : 
    
    Next meeting : tuesday 7 april at nine thirty by Hangout.
    
    Agenda :   
    Only 3 meeting before Cluj seminar. 
1. Interim report : deadline (argg I die !), organisation. Cathy, 15 mn
2. Cluj seminar organization : which workshops ? What priorities ? which targets for each workshop ?, Audiovisual one, Farms visits, time schedule, facilitation. Marie-Laure and all participants. 60 mn

Discussions :

1. Interim report : deadline (argg I die !), organisation.
rapport intermédiaire à faire à partir du 31 mai et à rendre mi-juillet. Mais SAF est fermée en juillet et aout et il faut que nous fassions signer notre direction à Montpellier donc il faudra que nous ayons eu tous les éléments fin juin. Cathy va mettre les documents sur le site internet et enverra un courriel.

Cluj  seminar organization : which workshops ? What priorities ? which targets  for each workshop ?, Audiovisual one, Farms visits, time schedule,  facilitation.
Diffusion l'aborder lors du séminaire en octobre : articles, radio, télévision mais aussi acteurs de la formation. travaille 3/5 études de cas en Hongrie. si tout le monde fait 5 études de cas cela fait 35 outils... Cette semaine Itsvan va envoyer l'étude de cas. Il faut que tout le monde travaille avant le séminaire pour Itsvan peut venir si il fait une lecture ou un intervention ML en parle au collègue. Besoin d'une lettre d'invitation. Avancer sur l'itinéraire de formation à faire en parallèle de l'analyse de la formation de SupAgro du mois de mai. terroir-péda. La durée du module dépend aussi du public cible. Itsvan à 2/3 jours de formation pour tester les résultats. quels aspects pour le contenu de cette mini- formation : territoire, agroécologie, pédagogie... ? Hélène : avoir d'abord les objectifs et après seulement travailler la forme, la durée de la formation, la diffusion ...  Prendre des outos d'animation cohérents avec l'AE. Ensuite déterminer le calibrage de l'itinéraire.
Témoignage ML stage SAE /AE

 Je n'ai plus de connexion !
 Sylvie : l'enquête/Agroécologie auprès des agriculteurs est terminée. Pour l'instant tout est en néerlandais mais Sylvie va  traduire en anglais, puis mettre les informations sur le site. Leur objectif est d'élaborer un itinéraire de formation avec et pour les agriculteurs.
 istvan : en Hongrie, le public concerné par l'itinéraire de formation est aussi constitué des professeurs de l'ensignement agricole.
Pour les 3 participants rescapés , ce serait bien d'avoir un objectif principal SAGITER, le même pour tous, et ensuite des objectifs secondaires spécifique à chaque partenaire en fonction de son public de formation.
Pour la participation en mai, Sylvie souhaite venir, mais comme c'est déjà elle qui est venue l'an dernier, à Florac, elle est en train d'échanger avec les autres membres de l'équipe pour voir qui viendra, et donnera la réponse en Roumanie.

Sylvie, Istvan, je vous laisse compléter, merci ! :-)notre logique est claire, d'abbordn enquéte, aprés étude de methods, ensuit préparé les étude de cas en function de besoin, at aprés  testér comment peur  realiser le transfer de savoir faire agroecologique adaptér selon les participants, grande question comment syntetiser tout les experience  dans une forme digestible?

(car je ne l'ai pas évoqué pendant nos échanges : ça pourrait être intéressant de mener une enquête auprès des formateurs et enseignants français, / agroécologie, maintenant qu'ils sont tous sensés l'aborder avec leurs stagires ou apprenants, et ensuite adapter durée totale, de chaque thématique etc. en fonction ?)



Follow-up committee meeting of 3/17 febuary 2015 / Réunion du comité de suivi du 3/17 février 2015 :
 
Présents  : Marie-Laure, Rosa, Sylvie. Mignon, Nicolai, Hélène, Janko arrive at the end.
Apologized / Excusés :  Itsvan, Loic, Guy.

Durée de la réunion : 
Animation : Marie-Laure 
Prises de notes en français : 
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu :
    
    Next meeting : tuesday 3 march at nine thirty by Hangout.
    
    Agenda :
        1. Informations : next meeting, dates for next seminar in Roumania. Marie-Laure, 10 mn
        2. First determining objectives and contents for Roumania seminar. Marie-Laure, 30 mn
        3. Participation for training session in France : who ? Marie-Laure, 10 mn
        4. Website Sagiter : calendar and filling page... Guy, 10 mn

    Discussions :
	  1. Informations : next meeting, dates for next seminar in Roumania.
Next meeting : 3 mars. Rosa ne sera pas là et peut etre que Guy non plus car il y un séminaire pour un autre projet. Un autre collègue de Rosa : Gil mais difficulté au niveau de la langue. Sylvie OK. Mignon OK. Nicolai OK. Janko ok
Next seminar : 2 au 4 juin Roumanie. 3 jours c'est bien. Il n'y pas toujours d'avion pour arriver lundi. Peut etre arriver par Barcelone.

        2. Determining objectives for roumania seminar.
        Continuer avec les méthodes. Il y a des méthodes qui étaient entrain de se développer, d'etre expérimenter. Présenter el méthodes utilisées , aspects positifs, quelles difficultés rencontrées et travailler dessus, avec par exemple acc de projet.
        En espagne déjà expérimenter et plus de pratiques collectées. Attendent l'époque pour filmer les pratiques Plus déléments à montrer à ce moment là. Le film c'est intérresssant car bcp de d'agric ou artisan cherche info avec You tube. Equipe Pense à cela en belgique.
        Penser d'ores et déjà à la dissémination, la diffusion, mettre en place stratégie. Alimenter le site. Rosa faire un lien avec les sites de chacun vers Sagiter et vice versa. Meme avec la langue il y aura des choses en anglais et photos. ML envoie le lien site gestes manuels.
        Quand écrit un courriel à Guy copie à Marie-Laure et vice et versa. A quoi faut-il faire attention pour filmer correctement. Aspects techniques et péda (pers donnera les choses en vrac comment articuler les différents parties. Méthode aussi laisser parler les gens. Atelier prise en main audiovisuelle : participation équipe SAF ou Roumanie. 
        Discuter autour des résultats du STC. Développer qulque chose ensemble car méthode différentes mais comment consolider ensemble nos méthodes. 
        Analyse des résultats
        Analyse de la formation en France. Avancer sur tous les aspects en meme temps : analyse méthode, formation...
        Aspects administratifs.
        Point d'étape de chaque pays
        La suite jusqu'au prochain séminaire

        3. Participation for training session in France : who ?
Remy Bacher, agriculteur maraicher participera. Deux collègues de Rosa (un qui parle un peu frrançais et l'autre un peu anglais. Un collègue de Sylvie peut-etre. Sylvie a mis sur le site web groupe agro-écologique de Belgique (université Wallonie et Bruxelles). Faire attention aux langues différentes sur le stage s'organiser pour. Les agriculteurs ont aussi leur propre langage pas toujours compréhensible et vice versa. 

        4. Website Sagiter : calendar and filling pages...
Calendar en place pour noter les évènements Sagiter du prgr les évènements de chacun par exemple réunion du groupe local, manifestation, atlier échanges de pratiques. Lors d'évènements pensez à avoir des justifitcaitfs, faire signer les personnes présentes. 
Lien de Sagiter vers vos sites et de vos site vers Sagiter. Bavo va rajouter deux méthodes de collectes sur le site. Rajouter articles, communication sur site.

        5.  Agenda for the next meeting
Cela dépend qui participe. D'autres idées pour le séminaire, mettre en ordre les propositions, approfondir sur modalités, comment on s'y prend. Qu'est ce qui est prévu en Roumanie : une sortie ? Voir avec Mignon. ML tel Mignon. Etre present sur un atelier échange de pratiques et regarder l'évolution de la discussion. Difficulté de la langue. une journée ou deux jours aller dormir une nuit à l'extérieur et visiter deux ou 3 fermiers. Faire les visits le matin et avoir une salle pour. Cela prend du temps 150 kms / 2h environ. Faire une combinaison visit le matin. Aller dormir dans une ferme et visiter le matin et travailler l'après-midi. Mignon a besoin de savoir pour préparer. Fly by barcelona is better d'après Mignon. decidé de cela lors du prochain meeting. Farmers près de Cluj speak Roumania. Salle avec internet.



Follow-up committee meeting of 13 january 2015 / Réunion du comité de suivi du 13 janvier 2015 :
    
Présents  : Marie-Laure, Sylvie, Rosa, Nicolaï, Hélène. Guy participe via le pad
Apologized / Excusés :  Itsvan (phone contact with Marie-Laure before meeting at 10 o'clock), Loïc, Michel, Aurélie, Mignon.

Durée de la réunion : 1h20
Animation : Marie-Laure 
Prises de notes en français : Marie-Laure
Prise de notes en anglais : Nicolaï
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : Nicolaï
    
    Next meeting : tuesday 3 febuary at nine thirty by Hangout.
    Itsvan et Sylvie ne seront pas là, Hélène, Rosa et Nicolaï sont disponibles.
    
    Agenda :
        1. Some reminders : next meeting, pictures for website, presentations of Lujbjana, conditions of participation for training session in France. Marie-Laure, 5 mn
        2. Choosing dates for next seminar in Roumania. Marie-Laure, 10 mn
        3. Feedbacks about last seminar with local partners : are you ok ? Marie-Laure 20 mn
        4. Website Sagiter : Where we stand ? Guy, 15 mn
        5. Discussion about our conception of agroecology from one of items we decided at Florac. Marie-Laure, 30 mn

    Discussions :
1. Some reminders : next meeting, pictures for website, presentations of Lujbjana.   
Itsvan a demandé des photos à ses collègues. Il a déjà donné à Guy un CD de photos de son village il y a quelques semaines.
Sylvie a mis 4 photos dans la dropbox (communication>website>images)

2. Choosing dates for next seminar in Roumania.
Itsvan viendra avec peut-être un(e) collègue pour le stage sur la pédagogie liée aux SAE qui aura lieu en France du 26 au 29 mai 2015. Pour le séminaire en Roumanie, il est pris la 1e semaine de mai et la 2e semaine de juin. Il est disponible du 11 au 15 et 18 au 22 mai ou en juin du 1 au 5 ou à partir du 15 juin.
Hélène : disponible en mai : 18 au 24  ; en juin : tout sauf du 22 au 27
Nicolai: disponible 4-8 mai, 11-15 mai, 18-22, juin 1-5
sylvie : disponible en mai du 4 au 8; 18 au 20; 26 au 29 et en juin du 1-5; 8-12; 15-19
Rosa : disponible en mai du 18-22 et en juin du 1-5 et du  22-26 
Marie-Laure : pas disponible du 26 au 29 mai et du 8 au 12 juin.
Marie-Laure téléphone à Mignon et créée un sondage pour envoyer à l'ensemble des partenaires.
Marie-Laure will make a survey and send them to the partner

3. Feedbacks about last seminar with local partners : are you ok ?
Hongrie : Itsvan et l'équipe hongroise ont discuté hier et établi leur programme d'action pour les 3 mois à venir. Il va le mettre en ligne sur le site. Gina va utiliser sa méthode d'enquête, ils vont organiser un focus group, et réaliser des petits films sur le transfert de savoirs-faire, le premier concernant la production de pâtes avec des stagiaires.

France : réunion du groupe français qui a permis d'informer Arnaud, Philippe Barret et Philippe Prevost des échanges du séminaire.Ils ont aussi fait le point sur ce que chacun a récolté comme informations et traces de l'activité sur le terrain. Puis ils ont discuté de la manière d'analyser ces éléments mais n'ont pas terminé. Enfin ils ont travaillé sur des hypothèse d’objectifs de contenus et de modalités pour la formation-test du mois de mai. Ils se retrouvent les 23 et 24 mars pour poursuivre leurs travaux.

Belgique : Sylvie et Bavo ont fait une réunion avec leur groupe local. Il y avait 3 pers seulement car il y avait des problèmes de transport ce jour là. Ils ont transmis l'ensemble des éléments du séminaire et ont surtout ramené l'idée que le travail collectif est très important. Ils ont aussi fait des interviews avec les conseillers agricoles autour leur attitude vers les agriculteurs, une autoréflexion. Ce travail continue jusqu'à fin janvier, après ils vont discuter les résultats. Ils ont organisé un ateliers avec leurs conseillers agricoles et un agriculteur en agro-écologie. Il avait expliqué ses problèmes avec la loi (dérogation).  

Espagne : Après le séminaire en Slovénie, ils ont pris en compte un autre façon de faire les interviews que la leur, sans interrompre la personner. Ils ont envoyé à Guy une petite note d'une visite faite avec les étudiants sur le champ pour prendre contact avec cette nouvelle façon de faire car c'est nouveau pour eux (avant Noël). Ils ont rencontré une famille d'anciens producteurs, c'était surtout la femme qui parlait. Tout le monde écoutait, il n'y avait pas d'interruption de la personne (première fois qu'il l'expérimentait) : à la fin il y a eu des questions, des discussions, lapersonne faisait beaucoup plus d'efforts pour amener des détails, le discours était plus fluide. La Slovénie a permis de découvrir des éléments intéressants pour l'oral, utlisable dans le cas du houblon, car il n'y a pas d'écrits sur le sujet. Ils ont prévu un travail avec un producteur en permaculture mais ce n'est pas encore la saison et utiliseront cette fois-ci la vidéo toujours sans interruption de l'enquêté. Ils poursuivent avec la démarche d'introduction de la pratique du houblon dans les centres de formation. Des essais vont se dérouler dans les champs (espace-test). A la fin l'objectif pour eux est de pouvoir récupérer ses pratiques de façon pédagogique pour les introduire dans la formation professionnelle.

Allemagne : Ils n'ont pas pu faire de réunion avec leur groupe local car les gens n'avaient pas le temps. Ils ont trouvé une association qui réunit plusieurs fermes éducatives. Ils sont en contact avec eux pour présenter le projet et le rôle qu'ils pourraient jouer. Il est prévu de réunir cette association avec les autres partenaires de leur groupe local. Leur objectif est de compléter les informations et de déterminer la personne ou la ferme qui pourrait accueillir des étudiants plusieurs jours pour recueillir des infos sur les activités agro-écologiques, voir quels processus se mettent en place dans la transmission avec les étudiants, les difficultés rencontrées et organiser la discussion avec les étudiants.

4. Website Sagiter : Where we stand ?
We have some problems with the web developper for the moment. They have financial problems in their enterprise. Cela n'empêche pas de mettre des outils et expériences en ligne car pour le moment le site n'abrite que peu d'outils. Je vous rappelle les codes de l'Intranet : Login : sagiter et Password : retigas01.

5. Discussion about our conception of agroecology from one of items we decided at Florac.
Hélène : l'autonomie se place à différents niveaux (énergie, semences...) et il faut tendre vers l'autonomie (schéma en étoile d'Hélène qui en annexe du compte-rendu). Il ya aussi différents niveaux : par exemple pour l'énergie, elle vient du local, du régional, du national ou de l'international. Les chémas permettent de ne pas être dans le jugement, et plutôt de voir ce qui est prioritaire pour la personne. Voir où se situe la personne sur ce shéma et l'interroger à mi-parcours puis plus tard pour voir l'évolution. Le minimum à avoir, c'est la motivation pour aller vers l'autonmomie. Ce qui est important, c'est le mouvement, la dynamique et la démarche de la personne. Aucune situation n'est désespérée ou favorable. C'est l'envie de faire bouger le système qui est importante, où on est.

Nicolaï : Le minimum à la base, c'est la motivation. C'est comme une échelle car l'autonomie, c'est dur à réaliser sur le terrain. On ne sait pas où situer l'autonomie. Dans mon système je prends différentes choses dedans. Pour aller vers des méthodes agro-écologiques, la personne doit être motivée. Souvent la pratique est décalée par rapport au discours. Mais des informations sur la transmission des savoirs peuvent être collectées même si le système n'est pas totalement en autonomie s'il y a la motivation. C'est agro-écologique car il y a l'autonomie idéale mais notre vision doit aussi être un système un peu décalé.

Rosa : Par exemple dans notre cas quand on parle de pratique "oubliée ou presque", que les agriculteurs soient autonomes c'est impossible. Cela demande de l'apprentissage, de l'expérimentation. Ce sont des pratiques qui doivent être actualisées. Je suis d'accord de dire que c'est plutôt la volonté de la personne qui fait que les pratiques sont agro-écologiques plutôt que viser le 100% d'autonomie.

Sylvie : Pour avancer dans le projet, il me semble qu'il n'est pas nécessaire de parler encore une fois de notre conception de l'agro-écologie. On peut évoluer vers l'autonomie énergétique, mais aussi financièrement. En flandre les agriculteurs  dépendent de l'Europe, des subventions. En agro-écologie on rencontre des agriculteurs qui veulent soritr de ça. L'accès à la terre, c'est aussi l'autonomie. Les agriculteurs ne peuvent décider de ce qu'il font de la terre. Dans les AMAP(traduction en anglais), c'est de l'autonomie. 
Réponse d'Hélène : ce n'est pas revenir sur la question de l'agro-écologie, c'est plus avoir des outils pour chaque item. 
Ce point sera abordé lors de la réunion du comité scientifique et technique de jeudi.

Are we Charlie or Charlot ? (Guy)



Follow-up committee meeting of 2 december 2014 / Réunion du comité de suivi du 2 décembre 2014 :
    
Présents  : Marie-Laure, Guy, Rosa, Nicolaï.
Apologized / Excusés : Sylvie, Ales.

Durée de la réunion : 1h
Animation : Marie-Laure 
Prises de notes en français : 
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : 
Traduction du compte-rendu : 
    
    Next meeting : tuesday 13 january at nine thirty by Hangout ???
    
    Agenda :
        - Summarized presentation of seminar evaluation of Ljubjana : Marie-Laure, 10 minutes
        - Choosing the date of next seminar : 10 minutes
        - Up-date and exchanges about our commitments last meeting : 40 minutes.
        
10:15 Rosa fait un resumé d'activité en Espagne : 
    - préparation de l'exposition du houblon avec l'implication des gens du territoire 
    - visite des étudiants á la cooperative de houblon et rencontre avec les producteurs (prise de photos) 
    -  On a préparé l'entretien avec un producteur de houblon qui se fera la semaine prochaine 
    - On travaille avec le groupe de producteurs et formateurs pour autour de la récuperation des cultures et varietés locales (marechage) bio.



Follow-up committee meeting of 4 november 2014 / Réunion du comité de suivi du 4 novembre 2014 :
    
Présents : Janko, Itsvan, Marie-Laure, Nicolaï, Rosa, Hélène (Guy a un peu de mal à être présent depuis la Crête, mais il essaye de suivre comme il peut la réunion de hier qui aura lieu demain...) Ok Guy ! Tu n'as pas acces à hangout  Non je suis en réunion, mais il y un tchat en bas à droite du pad (pardon!)
Pensez à enregistrer la réunion, c'est super pratique
Et avant tout Bonjour à tous et quelques rayons de soleil de Chania!
Apologized / Excusés : Michel, Aurélie, Loïc.

Durée de la réunion : 1h
Animation : Marie-Laure 
Gestion du temps : 
Gestion prise de paroles : 
Prises de notes en français : 
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : 
Traduction du compte-rendu : 
    
    Next meeting : tuesday 2 december at nine thirty by Hangout
    
    Agenda
- Debriefing about Ljubjana seminar (seminar evaluation presentation, exchanges)
- Calendar and action plan for next seminars
    
- 10:16 
Helene proposed to discuss in Cluj about the collected data of each partner, because to discuss without data it would be difficult. 

Marie-Laure started the discussion about the analysis. The analysis will be a topic for the follow-up commitee and for the scientific committee. 
Istvan : We have three tools presented in Ljubljana. The question is weather we use just one of thease, or if we have more? 
Marie-Laure : We can use any tool, which is in our website. Each tool is suited to a different situation. 
Istvan : If its three fixed methods with analysis-tool? 
Helene : Three tools are enough, and even every partner is able to adapt the tool if necessarily. 

We are done with this little meeting. The next meeting of the research-group will be on thursday. Next follow-up meeting will be on december 2. 
   
    
    
Follow-up committee meeting of 6 october 2014 / Réunion du comité de suivi du 6 octobre 2014 :
    Présents : Nicolaï, Guy, Sandor, Marie-Laure
    Excusés : Aurélie, Lydia, Loïc, 
    
    Agenda : 
        - Report validation of the meeting
        - Feedback on the last meeting of working group "Method of survey"
        - Seminar organisation
        
Animation : Marie-Laure.
Note taking in english : Nicolaï.
Note taking in french : Marie-Laure.
Writing report en français : Marie-Laure.
Writing report in english : Nicolaï.
        
        Guy diverses infos
Translate the presentation of Sagiter project for the interface in your language facilitating communication
ML  insiste sur l'importance de faire des compte-rendus. I will transfer  you the audio notes. Nicolai fait celui du working group. ML traduit en  français.
Guy envoie le lien il faut passer par le nouveau site maintenant et arrêter d'amender l'ancien.
        
        - Après lecture des points importants, Validation du CR de la dernière réunion
        
        - Seminar organisation

- Détermination des objectifs de chaque jour / séquence :
Presentation  by each partners : mutualise the actions of each one, discussions  autour des sucess et des difficultés (dire aux partenaires 10 diapos et  diff et facilités)
Ordi à amener
Cathy sera là pour administratif, venir avec les documents demandés par Cathy car prepare the intermediairy report.
Cf programme prévisionnel annoté.
NicolaÏ appelle Ales and Janko pour voir avec eux l'organisation possible quant à l'application d'outils sur le
Renomm  er lnom du groue Recherche plutot que methode d'enquete pultot  réducteur reseach group or scientific committee, research committee.
Qui  veut présenter son projet pour un accéllérateur de projet ? Marie-Laure  envoie par email. sinon cela se fera le vendredi er le mardi nous  pouvons identigfier un probleme l'accéllérateur. Voir un problème  commun. Demander le problème le plus important pour chacun des  partenaires. présentationdes résultat le mardi

- Qui anime les différentes séquences ?
Demander à chaque animateur de séquences.

        présentation de Mignon pour la roumanie



Follow-up committee meeting of 1st july 2014 / Réunion du comité de suivi du 1er juillet 2014  :
Présents : Jean-Luc, Lydia, Marie-Laure, Loïc, Sylvie, Nicolaï, Guy, Rosa, Hélène
Apologized / Excusés : Michel, Aurélie, Arnaud.

Durée de la réunion : 2h
Animation : Marie-Laure 
Gestion du temps : Hélène
Gestion prise de paroles : 
Prises de notes en français : Lydia
Prise de notes en anglais : 
Rédaction du compte-rendu : Marie-Laure
Traduction du compte-rendu : Nicolaï
    
    Next meeting : tuesday 2nd september at nine thirty by Hangout
    
Agenda / Ordre du jour :
1. Update on our commitments at the last meeting : Marie-Laure (15 minutes)
2. Progress of the working group "Method of survey" : presentation by Loïc ? (15 minutes) and exchanges (45 minutes) + Feedback on the sheets
3. Preparation of Slovenia's seminar : definition of objectives, proposition of work sequences : Janko or Ales ? (30 minutes)
3. Admininistrative and financial update : Guy (15 minutes).
https://www.dropbox.com/home/sagiter/shared%20tools

Note ML : test Hangout avec Jean-Luc et tel Jank o et Ales et les autres partenaires méthodo sur quels aspects particuliers ?

Discussions :
Engagements de la réunion précédente : 
- booster le groupe d'enquête
- créer un agenda
- fournir des photos pour le site internet, peu de retours. Des photos qui présentent des manip.
- des diaporamas faits pour le séminaire de Marbrouh doivent être mis sur le site, ceux qui présentent l'état d'avancement des groupes de travail.
Avancées des groupes de travail :
Lot évaluation : OK, l'évaluatrice a fait une premier rapport.
Lot groupes locaux : ce groupe fonctionne moyennement
Lot de collecte de situations de transmission : nous avons pas mal de retard
Sur le site : il y a une trame de fiches proposées par Guy. 
Guy va remplir une fiche pour donner un exemple concret (greffe sur les arbres fruitiers) et également une fiche sur un outil méthodo.
Ces fiches sont à la fois sur le wiki et la dropfox, elles sont classées par thématique.
Les fiches déjà mises en ligne sont-elles lues ? quels sont vos avis, vos remarques ? Ces fiches sont-elles opérationnelles pour vous ?
Elles sont sur :
    http://wikis.cdrflorac.fr/wikis/SagiTer/wakka.php?wiki=ToOls
fiche Outil  proposée par Loïc  : instruction aux sosies
Rappeler le contexte dans lequel cet outil peut être utilisé. Chaque itinéraire pédagogique précisera l'utilisation de chaque fiche-outil
Il faudrait faire ressortir les savoirs d'observations, on est plutôt dans le faire et pas assez dans l'observation. préciser les intérêts et limites plus clairement faire une analyse de la fiche.
Sylvie propose que nous ayons des indications, des préconisations sur les outils à utiliser en fonction du contexte. Ce seraà mettre dans l'itiénariare
Pour l'instant nous sommes dans la rédaction de fiches-outils brutes.
Le site fonctionnera parfaitement pour le séminaire en Slovénie.
J-L : En fait c'est compliqué car il y a décalage... c'est une situation un peu fictive, théatrale.
Hélène : on peut l'appliquer difficilement en situation réelle, il est dif d'être en position de sosie...
La limite importante est la prise en compte du contexte, on est dans appréhender le geste, on passe à côté de la connaissance du terroir.
ML : au contraire on va sur le terrain avec cet outil et on prend en compte l'environnement local.
On verra par la suite l'intérêt de chaque fiche dans les différents itinéraires pédagogiques.
H : Il faudra intégrer toutes les fiches pour pouvoir choisir le bonne au bon moment au bon endroit.
Au fur et à mesure on va établir une analyse critique de chaque fiche pour bien valoriser l'adéquation de son usage/situation
Nicolaï : Ok avec ce qui a été dit;
Rosa : il faudrait classer un peu mieux les types de fiches, ce terme de fiche ne convient pas; revoir les appellations des documents produits.
ML : adapter notre vocabulaire
JL : des outils vont êtee utiles à la la collecte de situations de transmissions, d'autres à la collecte de savoirs, il faudrait une arborescence de fiches-outils. Va proposer des appellations de fiches et une arborescence, peut-être pour jeudi - réunion du groupe "enquêtes".

Présentation du groupe de travail "Méthode d'enquêtes" : rédaction de fiche-outils, elles sont sur sur le wiki et la drop-box. D'autres fiches sont en préparation. + Un premier brouillon sur les éléments méthodologiques est en préparation sur la méthode d'enquête sur des situations de transmission, chacun est invité à la compléter en fonction des situations, des postures...Cette fiche méthodo doit être co-construite avec l'apport de tous.
L'arborescence permettra de partager un cadre : identification de savoirs, collecte de savoirs, collecte de situations de transmissions....
Prochaine réunion en début septembre.

Séminaire de Slovénie :
Qui animera ce séminaire ?
Les objectifs : 
- voir là où on devrait en être càd tester les premières situations de formation. Les enquêtes devraient être totalement terminées et faire leurs analyses.
Le groupe Enquête doit finaliser tous les outils d'ici début septembre et les tester sur le terrain ou bien analyser des situations déjà vécues en fonction de ces fiches (objectifs, préalables à l'enquête ....)
- Guy demande à animer l'appropriation du site internet par tous les membres du groupe pendant une demi-journée.
- Partager, valider l'arborescence, le plan des itinéraires pédagogiques
- Analyser tous ensemble un petit film d'une situation de transmission, il faut donc définir auparavant un cadre d'analyse en reprenant la grille de Philippe B.
- Etre vigilant sur la gestion du temps, il faudrait un meilleur partage, que tous participent à l'animation des groupes de travail, des réunions, du séminaire ... nous sommes sur des approches différentes d'un pays à l'autre. Mais on est passé de "transfert d'innovation" à un programme de "développement d'innovation", où le participatif est plus engageant. Il faudrait parler de conduite de séquences et moins d'animation.
D'ici la Slovénie, pour clarifer la structuration des fiches, florac pourrait appeler chaque partenaire pour bien connaître les besoins de chacun.
Le tour de chaque partenaire permettra d'affiner le programme du séminaire.

Questions administratives et financières :
    - Hélène : pb pour remplir le tableau, à voir lors du colloque avec Cathy Azema.
    


Follow-up committee meeting of 3 juin 2014 / Réunion du comité de suivi du 3 juin 2014  :

Présents : Loïc, Guy, Marie-Laure, Ales, Arnaud, Hélène et Begnine, Sandor

Ordre du jour :
    - Retours vers nos partenaires locaux
    - Finaliser la trame des fiches-outils
    - Rappels suite au séminaire
    - Avancées depuis le séminaire
    - Test this sheets : [09:36:01] Guy Lévêque: http://wikis.cdrflorac.fr/wikis/SagiTer/wakka.php?wiki=FicheS
   - Le colloque et Sagiter ? 
   Use this sheets for collect experiences : [09:50:04] Guy Lévêque: http://wikis.cdrflorac.fr/wikis/SagiTer/wakka.php?wiki=FicheS
   
   To do it: work on this shhets:  http://wikis.cdrflorac.fr/wikis/SagiTer/wakka.php?wiki=FicheS
   - meeting i,n slovenia: The third week of october- 20 to 24 october
   -  choose the day of work for french partners to the meeting agroecology in Florac in July
    
Retours vers nos partenaires locaux
Créer un agenda

Colloque et Sagiter : réunion du partenariat français
Arnaud serait intéressé par le colloque. Geneviève, Hélène sont inscrites. Une rencontre du partenariat français peut être prévu le jour précédent soit le mardi 8 juillet. Une coordination

Actions réalisées depuis le séminaire
Sandor : Organisation de visites avec 2/3 fermiers prévues ce week end pour un premier contact. On va essayer de rencontrer tous les fermiers que nous avions prévus pour le projet Sagiter. Veulent les rassembler pour les informer et en attirer d'autres. Après ils iront dans les fermes.

Arnaud : 6 et 7 juillet journées consacrées à observser les pratiques de transmission dans le cadre d'un stage de 5 jours sur le fromage de chèvre et scuisine de splantes suavages. Traces son et audio recueillies.

Ales : Veut de la methodologie, de la méthodologie, de la méthodologie...
    
Une réunion du groupe de travail "Méthode d'enquête" a eu lieu mercredi dernier. Le compte-rendu a été réalisé en français. Nicolaï doit traduire ce compte-rendu ainsi que les actes du séminaire de Marie-Laure propose de faire une première écriture à partir des actes du séminaire de Florac et des divers compte-rendus de réunions pour formaliser un cadre général des enquêtes dans lesquels chacun pourrait piocher.

Hélène et Begnine : Réunion du réseau des agro-écologistes sans forntière le 8 juillet. Réunion de l'Université du vivant qui travaille sur le même sujet. Transfère la date car SupAgro Florac est intéressé. Observation le 25 juillet d'un oléiculteur qui doit transférer son savoir pour qu'elle puisse reprendre une autre exploitation au Maroc.

Création d'un agenda et envoi du lien. Chacun y mettra ses actions pour avoir une vision globale. 

Photos : n'oubliez
Diaporamas : L'Espagne, la Belgique, la Hongrie et la Roumanie ont mis leur diaporama  sur la dropbox. Il manque donc la France, l'Allemagne et la Slovénie.
Sondage pour le prochain séminaire : troisième semaine d'october : 20 au 24 octobre. Ales envoie les dates à tous les partenaires.



**********Récupération des textes perdus***********

07/05/2014 18:29:27
Version 24602 Enregistré le 7 Mai 2014
 
SEMINAIRE DE MARBURG / MARBURG SEMINAR
 
Présents : Frank, Guy, Bénigne, Hélène, Judit, Itsvan, Gina, Janko, Ales, Jean-Luc, Anne, Jose, Sandor, Markus, Nicolai, Marie-Laure, Wim
Please complete your name !!!
Hello everybody. We are waiting about Genevieve ! May be she's lost...
 
Prise de notes en français :
    Présentation des différents courants de l'agro-écologie dans chaque pays : Animation par Hélène
    Méthode : débat mouvant
    Hélène nous énonce des affirmations. Nous devons nous mettre à droite si nous sommes d'accord sinon à gauche. Puis déchanges et débat avec possibilité de changer de camp.

    - Première affirmation : l'agroécologie et l'agriculture biologique, c'est pareil.

La vision est différente selon les niveaux : paysans, tout public, universitaires, lycées professionnels. Question de la formation des paysans et de l'évolution des mentalités, de la circulation de l'information entre les mondes différents. AB = cahier des charges technique, AE = concept, philosophie. Le mot "biologique" est clair, par exemple nourriture bio ... le concept d'agroécologie encore flou. AE: long terme, AB : court terme.

    - Deuxième affirmation : l'agroécologie est un ensemble de techniques : oui, pour certaines pays, ,cf. loi d'avenir agricole française, non en Belgique où les pratiques sont nettement d'un côté, d'autres choses se font aussi, en Slovénie, aussi la transmission de valeurs.

    - Troisième affirmation : l'agroécologie, c'est avant tout une démarche environnementale : l'agriculture renvoie toujours à l'environnement, selon les acteurs d'autres critères sont pris en compte, comme l'économie ... L'AE est plus large. Changer les méthodes d'élevage, et les mentalités, par rapport au fait que l'amélioration passerit nécessairement par une augmentation de la production. Les enjeux liés à l'environnement sont sur le long terme ; l'AE aussi. L'AE regroupe plusieurs approches, comme la permaculture, l'agriculture intégrée, elle prend en compte aussi les façons de travailler, les produits utilisés ...

    - Quatrième affirmation : En AE, zéro énergie fossile et zéro plastique. Idéal à atteindre pour certains, mais au niveau personnel, pas au niveau de la politique nationale. Des pratiques alternatives existent, par exemple l'agroforesterie avec de la traction animale, des grandes cultures en traction animale. L'important, c'est la dynamique, avec un objectif à atteindre.Le modèle dominant impose son paquet technique, pourtant, l'augmentation de la production agricole est possible avec l'AE.

    
    Partage autour des bilans d'étape de chaque pays depuis Florac : Animation par Nicolai en petits groupes
Méthode : Par groupe de quatre (un questionne :  quelle méthode ? auprès de qui ? Evolution des attentes du territoire  par rapport au projet, un autre écrit pour échanger sur le bilan d'étape  puis une personne fait une synthèse en collectif. Pour plus de  précision, on peut transmettre les écrits. Mixer les pays, les personnes capable de traduire et les fonctions. Questions supplémentaires : freins, leviers des méthodes d'enquêtes
- Freins :
    - difficile d'identifier ce qui relève de l'agro-écologie et ce qui ne l'est pas.
    - Peu de capacité à bien coordonner le processus, problème pour avancer l'argent pour les déplacements par exemple.
    chronophagie du travail en réseau
    - difficulté de communication entre unviversitaire et paysan, vocabulaire, intrêt et "pas de temps" non nécessairement convergents
     importance de l'approche "sensitive"  dans les gestes et les savoirs,  d'où difficulté d'avoir l'information transmissible (construction,  intégration ...) surtout quand il s'git de sensibilité personnelle.
Questions : - une production locale comment peut être complémentaire d'autres activités (pratiques d'appoint levier ou frein ???
- Comment identifier les pratiques agro-écologiques mais qui sont les détenteurs ?
- Comment transformer ces savoirs en outils pédagogiques ?
Diversité des acteurs et des approches
Leviers :
    - Motivation, compréhension et partage par les personnes avec qui nous discutons du projet
    mobilisation des réseaux
    Combinaison de différentes activités : polyculture.
    Coopération entre professionnels, universitaires, chercheurs etc. par exemple sur les thématiques de l'eau et de la terre, comme en Belgique : approche descendante, des conseillers vers les paysans. (en même temps un frein)
    Importance de partir de la réalité, ensuite trouver comment transmettre ce qui a été recueilli sur le terrain. Partager les informations avec tous les partenaires concernés. Lien entre milieux différents, comme en Hongrie, recueil des représentations des étudiants et des paysans, ensuite croisement des informations, et recherche des préoccupations communes et des leviers du changement, y compris dans les formations, en adaptant les outils pédagogiques.
    Place et posture du conseiller agricole ...
Beson d'une définition de l'agroécologie et de méthodes  d'enquête de recueil des savoirs agroécologiques communes à tous.
 
Tableau avec le point sur les actions de chaque pays, rempli par chaque pays, ce serait peut-être bien dans ce compte-rendu, ou à côté ?? En se basant sur le tableau de Jean-Luc, et en le complétant.              

    Enquête sur les modes de transmission des SAE : Animation par Marie-Laure

Travail sur les représentations des étudiants, des agriculteurs, conseillers agricoles. Et comment changer les représentations ? Mettre les gens en action. Travailler à changer la posture du conseiller agricole
Présentation des outils de Geyser
4 étapes :
    - phase préparatoire : partir d'un enjeu de territoire, définir des orientations et des hypothèses, identifier les personnes ressources par rapport à cet enjeu. Par exemple dans le parc de Queyras : prairie de fauche/qualité et productivité des praireis de fauche : restaurer une prairie dégradée : biblio, repérage de détenteurs de ce savoir---> hypothèses de travail, 
    - phase de collecte :trame d'entretien, pour  aller le plus loin possible dans ce que sait la personne ; s'intéresser  à la justification des choix et comment elle s'y prend  Enregistrement de ce que dit la personne. Aussi ateliers d'échanges, en groupes d'agriculteurs.
    - phase d'analyse, de dépouillement et de synthèse : reclassement à partir de tous les entretiens, par importance, avec des regards croisés (paysans, techniciens ...). Identifier ce qui correspond le mieux aux besoins des paysans.Lecture par rapport aux enjeux identifiés au départ.
    - phase de formalisation, transmission, diffusion : orientation vers les témoignages, l'humain, car les fiches techniques existent déjà. Diversité des moyens de diffusion.
    sortir du rapport biasé expert/paysans ; bannir le mot expert ou tout au moins la démarche descendante
    ne pas perdre de vue que c'est la transmission des savoirs qui nous intéresse
    Cf Diaporama de Geyser.
    
    En partant de cette collecte, comment répondre à nos objectifs de Sagiter. Les phases 3 et 4 vont être différentes.
    Entretiens d'auto confrontation : film, puis retour devant l'agriculteur.
    Méthode proposée pour les visites demain : Loïc avec film, Markus peut proposer un questionnaire fermé et un libre. Il avait pensé proposer un questionnaire fermé, mais finalement le questionnaire ouvert serait plus pertinent. En Allemagne, avec les agriculteurs, le questionnaire fermé serait mieux, mais laisser parler et expliquer, en provoquant sa parole, semble préférable. Activité agricole comporte plusieurs secteurs : pommes, cidre, circuits courts. Variétés différentes selon le lieu de mise en marché (anciennes variétés pour le cidre par exemple, aides possibles ...). Des secteurs peuvent être en agriculture organique, d'autres non. Il est nécessaire de structurer partiellement le questionnaire, pour connaître ce qu'il fait ; enregistrer. Avoir des questions/apprentissage, le leur ... Ne pas focaliser sur la pratique, mais amener la personne à parler un peu de ces techniques quand même, pour savoir si c'est agroécologique ou non.
Pour les interviews de groupe, il vaut mieux être sur le terrain d'un membre du groupe, interviewer cette personne, puis de faire réagir les autres membres du groupe. Il faut dynamiser le groupe, que les personnes soient en confiance, avoir une entrée concrète (l'eau ...). Aller sur le terrain et faire ensemble.
 
Présentation par Judith, du projet de questionnaire prévu pour les étudiants en visite sur les fermes. En préalable diffusion de l'information : "dissémination" article, réseau, site...
En ce moment en Hongrie, préparation des étudiants pour aller sur le terrain. Ils utiliseront les supports qui leur conviendront : vidéo, images, prise de notes,
Ils partagent leur définition de l'agro-écologie.  Des fermes ont été identifiées. Ce qui intéresse l'équipe Sagiter de Hongrie c'est avoir des éléments sur les questionnaires (cf leur diaporama) : la question "How long have you been dealing with this kind of production ?" est sujective et très intéressante. Rajouter une question sur comment ils ont acquis la fermer et est-ce qu'on les a aidé dans la prise en main? Comment ils pensent transmettre leur exploitation si bientôt en retraite, accompagnement des repreneurs ? Connaissez vous quelqu'un qui pratique comme vous. Avez vous déjà été confronté au partage de vos connaissances avec quelqu'un et si oui comment avez vous fait ? De manière instinctive demander : "Si je vous dis agro-écologie, que me dites-vous ?" Quels sont les savoirs attachés à ses pratiques (savoirs d'observation, liés au territoire, organisationnels ? Etes-vous dans un réseau, une association ?). L'entrée par la pratique est pertinente. Ne pas oublier les questions de mise en marché. Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui désire s'installer ? Comment voyez vous le territoire dans 20 ans ?
Ce questionnaire sera testé demain ; il pourra servir de base pour chaque pays.
Gina propose un questionnaire à destination des étudiants ; elle l'a déjà testé. Objectif : sensibiliser des étudiants de classes défavorisées. EURAPGAP : cadre européen de bonnes pratiques : portail. (cf. diaporama de Gina)
Bien qu'en marge, ce travail de recherche présente un ointérêt, il sera croisé avec les autres enquètes auprès des agriculteurs ; il part des représentations et des pré-acquis des étudiants et donc doit permettre d'adapter le contenu et les méthodes de transmission.  Peut-on l'utiliser auprès d'agriculteurs en groupe ? OK Le questionnaire sera mis sur un espace Sagiter, la Hongrie nous demande de le corriger, critiquer, amender....
Itsvan propose de tester un questionnaire en Hongrie à destination des étudiants, en fonction de l'âge ?
Itsvan va mettre le questionnaire pour les étudiants dans la dropbox et nous aurons dix jours pour proposer des modifications
il sera nécessaire que Sagiter ait une production (recommandations) sur le thème de la "posture"
Craintes des agriculteurs par rapport à la technocratie européenne et ses papiers à remplir, faire attention de ne pas induire ces peurs !
le groupe de travail "méthode de collecte" devra se réunir très rapidemment après le séminaire.
Les situations de transmission sont multiples, et pour préparer le questionnaire, c'est bien de les avoir en tête.
 
Choix d'une personne pour enquêter demain, les autres participants observent
- Loïc : ferme en biodynamie
- Marcus, ferme solidaire
 
 
Mercredi matin
réunion  prévue par skype ou hangout chaque premier mardi du mois, le matin, de  9h30 à midi. Guy et Marie-Laure se réservent la possibilité de solliciter le groupe en cas de besoin. Mais
Chaque matin, Guy nous appelle par skype, ou nous met un mot.
Proposition de réunion du groupe "méthodes d'enquête" dans les 15 jours qui   viennent. Les participants de ce groupe sont dans le "google doc"  envoyé  par Marie-Laure. (membres : Aurélie, Loïc, Jean-Luc, Sandor,  Marcus,  Judith, José, Sylvia, et d'autres, absents à Marburg). Un  framadate sera  envoyé aux membres pour fixer une date.
Rappel : au moins deux participants par pays, et toujours les mêmes.
Une liste d'envoi existe dans le google doc, mais une liste de diffusion va aussi être mise en place (partenaires@sagiter.eu).
Un framadate est fait ce jour (Yanko) pour fixer la date du prochain séminaire en Slovénie, pas la dernière semaine d'octobre.
 
Préparation des visites :
    * un groupe observe l'enquêté ;
    * un groupe observe l'enquêteur ;
    * un groupe écoute l'enquêté ;
    * un groupe écouté l'enquêteur.
    
    Chacun note ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.
      Séance levée à 9h59 et 26 secondes ... Finalement Loic n'arrivera qu'à   11h30 ... Changement de programme, c'est Markus qui mènera l'interview   ce matin.
      
Programmation des dates du comité de suivi et du groupe de travail "Méthode d'enquête" : Animation par Marie-Laure
Décisions : 
    - Réunion du comité de suivi tous les premiers mardi de chaque mois à 9h30 par Hangout qui est plus stable quand nous sommes nombreux
Marie-Laure propose un test d'Hangout avec chacun d'entre nous pour s'assurer que cela fonctionne et envoie l'ordre du jour en amont.
   - Nous connecter sur Skype tous les jours où nous le pouvons pour des échanges quotidiens sur le projet et cultiver la convivialité
    - Pour le groupe de travail "Méthode de travail", Marie-Laure propose un doodle pour une réunion dans les 15 jours qui suivent le séminaire.
    - Marie-Laure et Guy vont créer des listes de diffusion afin que personnes ne soit oublié lors des échanges de courriels.
    - Il faudrait mettre en ligne sur le wiki un planning pour les trois ans, qui regroupe l'ensemble des temps de réunion en présentiel ou à distance. C'est le travail que nous devons mener jeudi matin.
 
Préparation du terrain :
Constitution de 4 groupes d'observateurs :
    - Observation du non verbal, langage du corps du fermier
    - Observation du langage du corps de l'enquêteur
    - Ecoute du discours de l'enquêteur
    - Ecoute du discours du fermier
L'idée est de recenser ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas
 
Rencontre avec Cathy d'une ferme solidaire :
    Association (comparable aux AMAP françaises, avec organisation en +, de différents groupes en fonction des travaux) de trois cent membres qui travaillent avec une ferme près de Marburg. Cathy s'occupe de l'organisation. Il y a deux ans 5 personnes ont décidé de faire de l'agriculture solidaire car cela est en progression à Marburg. Au début ils ne savaient pas comment s'y prendre : faut-il chercher à des gens pour consommer ou par chercher un lieu pour produire. Ont trouvé un jardinier à 15 km d'ici qui produisait déjà.
    La première année 80 personnes ont fait parti de l'association. Production écologique et solidaire car chacun paie ce qu'il peut. Il faut juste assez d'argent pour couvrir les frais. Une portion par semaine. Si tu n'aime pas la salade tu échanges avec quelqu'un. En été il y a plus de personnes ou plus de légumes ? qu'en hiver.
    On appelle cela solidaire car si il y a une tempête par exemple, on partage tous les frais, ce n'est pas le juste problème du fermier mais de tous. Il n'y pas de capacité pour tout le monde. On cherche à acheter autre chose ou un autre maraîcher pour produire plus de légumes. En Allemagne il y a une quarantaine à une cinquantaine de projets de ce type qui sont en réseau (Solidarische Landwirtschaft und ungeahnte Möglichkeiten). En Slovénie on a quelque chose de similaire qui s'appelle Partner farming. Si on est dans le réseau on participe : on va deux fois par an faire des travaux à la ferme y compris la transformation des produits de la ferme. Chacun est invité à participer et à faire ce qu'il lui donne envie.
    
    Loïc est ennuyé car les conditions ne sont réunies pour pouvoir présenter l'outil qu'il avait prévu. Il propose l'instruction au sosie. Question : Demain Cathy est malade et Loïc doit la remplacer. Qu'est ce qu'elle lui transmet pour qu'il puisse la remplacer. En faisant cela elle va lui livrer les clefs pour qu'il comprenne et elle va conscientiser. C'est partiel mais c'est un premier contact avec l'activité de la personne. Quand on fait les choses de manière routinière, on n'a plus totalement conscience des activités que l'on réalise. Type de questions de relance. En se projetant dans l'activité que 'lon va devoir faire, on se rend compte qu'ils nous manque des éléments donc on va poser des questions qui vont préciser les choses.
    Loïc met en oeuvre l'exercice avec Cathy.
question de Anne : Cathy est-elle Ok avec ce qu'on fait ? Loic : OUI !
Je dois te remplacer le 17mai, explique ce que je dois faire pour te remplacer
Le 17 mai, les membres doivent aider le jardinier à planter les 6000 plans de courgettes. 10 à 15 peronnes doivent aider le jardinier. Première action, organiser le transport des personnes en vélo et les matériaux, puis du dois expliquer à chacun ce qu'il doit faire.
L : organiser transport vélo ?
C : des personnes ont leur vélo, il faut donner l'itnéraire, un point de rendez-vous
L : matériaux ?
c : le jardinier s'occupe des matériaux
L : expliquer aux gens comment ils doivent le faire 
C : OUI, 
L : comment je fais ?
C : tu fais toi même pour montrer ; l'année dernière les gens ont piétiné le sol, attention de ne pas reproduire cete erreur ; faire petit groupe avec des anciens ; surveiller, observer, contrôler ; les gens posent beaucoup de questions sur la culture, varitété, cycle...
je suis capable de répondre aux questions des membres
L : je dois montrer, toi tu le fais ?
C : oui
L : il faudrait que tu me montres ; tu m'a donner les points de vigileance, mais des tas de choses sont encore implicites pour toi, donc pas explicites pour moi
indique moi les espace, l'organisation de la parcelle, contraintes d'irrigation... tous ces points qui sont évidents pour toi mais pas pour moi
Anticiper au maximum, donc poser des questions les plus précises possibles. Me faire un plan, me parler des difficultés et des réussites que tu as rencontrées. Faire des groupes mixtes = ?
C : besoin des gens expérimentés pour planter des courgettes, d'autres non, ceux qui asvent montreront aux autres.
L : activité de contrôle = ?
C : je fais le tour et regarde si tout va bien, je plante aussi des courgettes, de temps en temps je vais regarder.
L : je ne mets pas en superviseur.
C : je suis une des personnes les plus expérimentées, donc je dis quand ça ne va pas, la plupart n'a jamais fait ça, alors ...
L : entrer dans les détails pour aller plus loin.
 
Fin de l'exercice.
Franck : à aucun moment la gestuelle de plantation n'a été faite.
Si
Yanco : j'ai bien aimé ce questionnement, ensuite on a vu la progression, les étapes et vers quoi on va. Tout vient de la personne interviewé.
Judith : si je me retrouve avec un fermeir, comment fais-je ?
L : intéressant de se projeter dans l'activité, de se poser la question "comment je fais ? " Cette question permet d'approfondir ; au départ : 3 choses à faire ce jour-là, ensuite creuser pour comprendre et s'approprier . La personne prend des raccourcis, donc chercher ce qui est derrière.
Bénigne : l'interviewé est mis en situation de transmission, on peut observer s'il a des difficultés à passer  (metttre en mots) un savoir faire non formelle.
L : cette méthode = jeu de rôle pour chacun.
l : comment je conclue la journée
C : repas si le travail est terminé, mais c'est très variable en fonction de différents facteurs
L : moment de convivialité ?
C : oui, tout est collectif, y compris la détente
L : quand une personne travaille mal ?
C : certains veullent faire à leur idée, ex ne pas planter en ligne ; il faut expliquer pourquoi on plante en ligne (passage du tracteur) ; si c'est une question de maladresse, on aide
L : principe organisateur 1 : collectif, ce qui implique gestion disparité (motivation, savoir faire...) du groupe....
principe 2 : planter les courgettes de façon à ce qu'elles soient productives, ce qui implique la maîtrise des savoirs faire
principe 3 : détente
A : comment le jardinier s'organise
C : il propose des activités susceptibles d'intéresser les membres, il fixe la date, les membres sont mobilisés ; mailing list pour interpellation
Iswan : y a t il un lien entre participation au w et contenu du panier
C : on partage entre tout le monde que les membres aient travailler ou non
I : quelle est la difficulté la plus importante actuellement ?
C : 10 personnes travaillent beaucoup bénévollement, le projet devient dépendant de nous ! comment assurer la rélève, inciter de nouvelles personnes à s'investir ! si plusieurs personnes partent en même temps cela posera des problèmes. Pas de contrôle sur qui paie combien, en fonction de ses moyens, tout repose sur la confiance. La confiance du maraîcher est essentielle, car il dépend de nous, cela représente à peu près la moitié de son travail, mais pour faire plus, il y a besoin de plus de confiance encore.
Le jardinier est maintenant dépendant des consommateurs. Les variétés utilisées sont anciennes et on peut les multiplier soi-même autorisées à la reproduction librement. Les consommateurs se contentent de petits rendements, mais pour le maraîcher c'est important. Le compromis repose sur le fait que les consommateurs acceptent les légumes moins jolis qu'au (super) marché
L : important de dire le ressenti de Cathy dans cet exercice.
C : agréable ; il y a quelques temps, je travaillais 50 ou 60 heures par semaine, n'aurais pas eu le temps de répondre à cet exercice. Sa question : comment comptons nous faire pour trouver des personnes acceptant de prendre dui temps pour répondre aux questions.
L : qu'est-ce que l'exercice lui a apporté ?
C : j'explique beaucoup d'habitude, donc pas trop difficile à faire.
Pause puis questions à propos de la méthode et projection de quelque diapo de complément par Loïc.
    
   Cf Diapos de Loïc dans la dropbox.
    Posture de l'intervieweur :  besoin de comprendre, mais pas d'expliquer. Certains mots ou formes de questionnement vont conduire à un retour à la prescription (mentalisation) alors que c'est ce que nous voulons éviter : par exemple remplacer le pourquoi ? par : avez vous une idée de ce qui vous a amené à cette pratique ? Rester ouvert, à l'écoute de ce qui se passe dans l'environnement, souple.
    Adapter ce diaporama, et le traduire en anglais.
    Méthode des chapeaux : proposition d'appliquer au prochain séminaire.
    Franck : si on connaît moins que le paysan ? Le fait d'en connaitre moins que l'interviewé n'est pas grave, au conrtraire, c'est mieux car il pose des questions naIves.
    
Analyse du terrain :
    2 personnes rencontrées : habituées à parler au public, discours établi ; quand sur le terrain, souvent ouverture, spontanéîté ; quand une qu
 
Taking notes in english :
Please, give all your producitons i a key usb to Nicolaï
    she asked to have a position to identify a common definition of agroecology
- Freins :
    
Leviers :
    
First sequence: presentation of the diffrents Currents of thought about agroecology i each country   
First assertion: the agroécologie and the biologic agriculture, it is the similar.: the vision is different in function of the level of each, university, government or farmers. It's essentialy a question of trainig to make change the vision of eachnone
 
Temps de l'après- midi: comment chacun voit le recueil de ces sae et ensuite leur analyse et leur transmission ? Consigne : 10 mn en individuel et ensuite mise en commun. 
 
 
Jeudi 8 mai
conte de la chemise du jardinier

Echange sur les analyses du terrain
Observation  du fermier : la gestuelle du fermier à évolué ; d'abord rigide les  mains dans les poches dans la première phase ; puis mains movantes,  soiet seulment la gauche (discours social) soit les deux (discours  technique ou organisationnel) ; puis gestes et mouvements du corps plus  naturels, plus vifs, plus amples, doigts ouverts... quand il a parlé de  biodynamie.
Ecoute de l'enquêteur : 
positif : beaucoup de points qualitatifs ont été abordés, fermier ouvert, il a parlé de son histoire personnelle
négatif  : absence de structure, un peu éloigné de ce que Sagiter souhaite ;  difficultés liées au terrain, beaucoup d'improvisation, difficulté  d'être interprète et enquêteur en même temps, impossibilité  d'enregistrer, de prendre des notes, propension à poser des questions  techniques hors sujet
Ecoute du fermier
il  gardait le contrôle de ui même, il a l'habitude de ce genre de  présenation, insensible au critique, sûr de lui, modeste, revenu sur son  parcours de vie, discours convenu, pas très convaincant, non  représentatif du monde paysan, il était ouvert à ce qu'il y ait une  suite, il a un recul sur le processus d'apprentissage, 
Question : motif de choix des deux cas ?
Pour  cette ferme, premier contact pour les deux, trouvé en achetant une  poterie ; l'agroécologie est différente selon les régions ; choix : un  lien fort à l'envirronnement (Demeter), l'autre un lien social fort  (agrculture solidaire).
En enquète vraie des approfondissements auraient été nécessaires
La  viabilité économique n'a pas été vraiment abordée, juste évoquée ;  c'est quand même une entreprise, même si elle est à but social ; le  choix des consommateurs est fondamental dans la vie économique d'une  ferme
Il y aurait nécessité d'y retourner pour approfondir, en fait c'était une première visite de repérage.
Cadre rigide (Demeter) difficile de trouver des pratiques informelles.
Importance  de rencontrer ceux qui travaillent sur le terrain. Le gérant est  intéressant à rencontrer aussi pour l'organisation globale et l'approche  philosophique. Le temps est un facteur important aussi.

Présentation du lien entre agroécologie et transmission
Philippe  présente un tableau qu'il a fait, pour croiser ce qui relève de l'AE et  ce qui relève de la transmission = points de repère, avec des exemples.  Mots clés qui peuvent guider un entretien.

Présentation de deux plaquettes  : sur papier ou téléchergeable à la rubrique outil du site  ; 1 -prise  en compte des savoirs aire agroécologique à partir d'étude de cas ;  méthode de recueil des savoirs, non des modes de transmission ;
2- brouillon : comment accompagner l'émergence de savoir agroécologiques chez les apprenants
3 -comment se construisent les savoirs agroécologiques ; observation

Plan d'action
problème de connexion à la dropdox ....
le point sur l'avancemement des actions 
actes de Florac : OK
faire se rencontrer le comité "méthode d'enquête" : non OK

Rappels :
     - réunir le groupe méthodologie de collecte de façon intesive d'ici à  juin ; réagir rapidement à l'agenda ; responsable : Marie Laure
    - comité de suivi (une personne par partenaire) chaque 1er mardi du mois à 9h30 : Marie Laure et Guy ;
    - définir les objectifs de Slovénie ;
     - participation "Agroécologie" de Florac : Sylvie Floselle, .... Les  membres Sagiter présents se répartissent dans les ateliers, ceci  permettra un enrichissement réciproque
    - exposer les résultats de Marburg et les faire enrichir
     - site web : Guy. ; le site comprendra un agenda  partagé etc. ; il  coûte 6000 euros. A partager entre tous les partenaires, ainsi que les   coûts d'évaluation, au prorata des financements de chacun. SupagroFlorac  fera les calculs et enverra des courriers officiels.
    - documents Marburg : traduction et mise en sous forme fiche et mise en ligne
    - communication : articles de presse ; site ; lien sur sites partenaires, mettre tout ça sur la drop box
     - formaliser (ou reformaliser) une typologie (en compléments des 11  items)  en caractérisant le niveau d'artificialisation des  agroécosystèmes, du plus proche de la nature au plus éloigné (plus  recomposé), à partir de travaux existants
     - chacun adapte ses outils existants au contexte et aux objectifs de  Sagiter ; en attendant la mise en ligne du site, il faut travailler avec  un "google doc" à créer dans coopticNet.eu ;  quand on met un outil en  ligne, il faut le signaler à tous les partenaires
    - collecter des photos qui caractérisent des gestes agroécologiques  ou des situations de transmission

La  collecte des processus de transmission des savoirs agrécologiques  (et/ou leur expérimentation, leur mise en pratique par les membres des  groupes locaux) peut nécessité la connaissance des dit savoirs ; cette  collecte (observation, mise sur support) devra se faire entre Marburg et  le séminaire de Slovénie. 

Chacun  note chaque mois ses journées de travail ; ceci sera nécessaire pour  les rapports intermédiaires et le final. Pour les Français, aller sur le  site du Ministère des finances frais de mission.

Outils de communication

A mettre en amont : quelle était la motivation pour aller vers les savoirs informels pour l'agroécologie ?
Approche transversale de l'agroécologie ne va pas avec une approche classique académique, spécialisée.
L'AE  ne peut s'appréhender par une entrée unique car l'apprentissage est  multiforme. L'apprenant doit réfléchir à la façon dont il a obtenu le  résultat.
Exemple du pain artisanal, qui est est spécial à chacun alors que la technique apprise est la même.
L'AE est liée au territoire, donc diversifiée, pas standardisée, contrairement à l'approche académique.
Objectifs pour travailler avec Sagiter :
-  comment passer dans la formation de formateurs des outils pédagogiques  multiformes en cohérence avec l'approche globale de l'agroécologie et sa  transmission ;
-  pas d'expérience sur la formation des étudiants sur l'agroécologie :  recherche de méthodes simples et efficaces, appropriables par chacun ;
- correspondant à l'avancement de chacun sur ce sujet ;
- comment capitaliser les expériences ;
- créer un cadre avec des rubriques communes à tous tant pour la capitalisation que pour la communication ;
-  regrouper les informations par type de contexte, de culture, ou de  surface etc. Pas grave qu'il y ait différents outils, si on travaille  par produit.
-  observer et décrire les modes de transmission ; catégories de modes de  transmission : un formateur seul, un formateur accompagné d'une personne  extérieure, à partir d'une situation de travail ;
- rechercher ailleurs dans le monde ce qui existe ;
-  utiliser des extraits de films existant (Depardon, Duranton ...) comme  outils pédagogiques, avec l'autorisation des réalisateurs.

Propositions de travail :
-  réfléchir à des rubriques de capitalisation en dehors des enquêtes  auprès des fermiers, pour les expériences pédagogiques ou autres ; Guy  enverra des grilles de recueil d'informations ;
-  faire le bilan avec les présents (plus que 12 participants, mais c'est  le bon nombre :-) ; un bilan par internet sera réalisé plus tard, par  tous ;

Bilan
-  groupe solidaire, avec des compétences, mais pas facile à animer ;  proposition : plus partager l'animation des différents temps du  séminaire ;
-  proposition : besoin de plus d'animation écrite, chacun part dans son  sens, mosaïque, manque de guide, que chacun reparte avec des outils et  méthodes communes ; réunion du comité pour mise en place de grille de  collecte d'expériences ;
-  "la fin est dans les moyens comme l'arbre est dans la semence" Gandhi ;  pas d'application dans le séminaire, de ce qu'on veut proposer en  situation de transmission ; faire des séquences d'un quart de journée,  animé par chaque fois quelqu'un de différent ; faire plus attention au  rythme, pauses ...
-  pas assez de participants aux réunions préparatoires, donc peut-être  nommer d'office quelqu'un à l'animation de tel ou tel moment ?
Chercher la cohérence dans la nourriture, les récipients etc.
- les outils existent ; avoir deux personnes pour superviser les animations.
Remerciements pour l'accueil, le choix du lieu, la disponibilité ... les belles choses.
-  avoir plus d'infos sur le séminaire, avec les objectifs de la journée  ou la demi-journée, avant si possible, sinon pendant les trajets etc.
Les  participants sont sortis d'écoles formelles, et doivent s'acclimater à  un fonctionement différent ; disparité entre les approches de chacuns ;  difficulté aussi de participer aux réunions de préparation du séminaire  car période universitaire chargée.
Importance du salut matinal de Guy sur skype.
Beaucoup d'échanges et d'apports, autour de la méthodologie, des visites. Merci au traducteur :-)
Importance  de la synthèse après les exercices. Débat mouvant >0 car a permis de  situer les personnes et les pays. Beaucoup de discussions en français,  puis traduites, ça aurait pu être le contraire.
Les prochaines fois, tout sera en anglais, avec une traduction simultanée et des casques.
Disponibilité de chacun. Etre plus rigoureux, faire tourner les fonctions pour que chacun puisse participer.
Beaucoup  d'abstrait, il manque un peu de pratique, besoin de cadre, de rigueur,   mais en même temps intéressant de travailler ensemble ; le concret  commence à se mettre en place. Problème de perte de temps avec les  traductions. Envie de découvrir les fermiers, de connexion entre  l'université et la vraie vie.
Avoir un modérateur, et un gérant du temps.
Etre plus réactif entre les séminaires.
Les notes ayant disparu, il sera peut-être fait appel à tous pour reconstituer les notes de mardi et mercredi.
"pad panique"


 
Réunion du comité de suivi du 30 avril 2014 / Follow-up committee meeting of 30 april 2014 :
Présents : Guy, Hélène, Nicolai, Marie-Laure, Sandor, Rosa.
  
    - Présentation agro-écologie : animation Hélène durée une heure. Avoir une idée des différents courants de l'agro-écologie et des problématiques de l'agro-écologie dans chaque pays.
    
    - Groupe de travail "Enquête" : ce qui est important pour recueillir ce style d'information d'abord individuel puis petits groupes puis plénière
    Préparation du terrain du lendemain : qui propose une méthode d'enquête ? Animation : Marie-Laure
    
    Traduction : bien s'organiser en introduction du séminaire et avoir beaucoup de visuel, un vidéo projecteur en permanence.
    
    La constellation Sagiter : Guy anime le wiki ML et Nicolai anime l'oralité.
    
    Moyen d'imprimer ou de photocopier ? Oui mais le lendemain de la demande de photocopie.
    
    
    
Réunion du comité de suivi du 22 avril 2014 / Follow-up committee meeting of 22 april 2014 :
    

    Présents : Michel Vidal (SupAgro Florac), Marie-Laure  Girault (SupAgro Florac), Sylvie Fosselle (VLM), Nicolai Dellmann  (Université de Marburg), Itsvan via le pad

    Excusés : Hélène et Bénigne (FUMETERRE), Loïc Braida (SupAgro Florac), Arnaud Trollé (Savoir-faire et découvertes), Complètez.... 

 
   Ordre du jour / Agenda :        

    Préparation du séminaire de Marburg / Seminary preparation of Marburg
 
Préambule au comité :
Hélène ne pouvant être disponible cet après-midi car elle travaille avec Loïc sur une enquête pour Sagiter, nous avons déjà échangé ce matin.
Ses propositions : 
    - un accueil à 8h45 le 6 mai.
    - Que chacun ramène le poster prévu pour le séminaire de Florac avec des photos de l'équipe participant au projet dans chaque pays.   
    - La constellation de Sagiter : Chaîne du processus de projet : placement de chacun dans le temps. Animation : Nicolai ?
    - Avancer sur les méthodes d'enquête : les tester sur place en Allemagne
    - Présentation des différents courants de l'agro-écologie dans chaque pays : trouver ce qui nous rassemble autour de l'agro-écologie dans chaque pays sous forme de débat mouvant. Animation : Hélène ? A partir des items qui nous ont permis de définir les SAE au séminaire de Florac. Hélène prépare les questions en français et marie-Laure les traduit en anglais avant le séminaire.

    Préparation du séminaire de Marburg / Seminary preparation of Marburg

Partage autour des bilans d'étape des actions de chaque pays depuis Florac
Mettre les gens par trois ou quatre (un questionne : quelle méthode ? auprès de qui ? Evolution des attentes du territoire par rapport au projet, un autre écrit pour échanger sur le bilan d'étape puis une personne fait une synthèse en collectif. Pour plus de précision, on peut transmettre les écrits. Animation : Nicolai Mixer les pays et les fonctions questions supplémentaires : freins leviers des méthodes d'enquêtes
 
Présentation des propositions du groupe de travail « Enquête sur les modes de transmission des SAE », échanges et validation des travaux
Nous avons mis beaucoup de temps à remplir le tableau envoyé par Marie-Laure et le groupe ne s'est pas encore réuni. Il semble difficile Comment faire pour avancer ?
Préciser l'après-midi ce que l'on a repérer le matin, comparez la manière de faire, les effets sur le terrain ? Commencez à avoir une analyse critique de chaque démarche. Etre en pleinière démarche d'analyse et d'échanges, de comparaison.
Ou bien on commence par des petits groupes partiels avec analyse de chaque manière de procéder. Observation de points communs, atouts et contraintes pour débat pour plénière. Avoir des groupes mixtes (chaque pays représenté) pour bien voir les différences ?
Animation : ?
Bien repéré le matin : qui a utilisé quelle méthode ? 

    ID avantages-inconvénients et adaptation aux situations-contextes en terme de pertinence sur la mobilisation d'outils. Travailler les outils d'analyse et la forme du livrable (résultats mis en forme du projet Sagiter)
 
Tests d'outils sur le terrain
Nicolai présente les agriculteurs et leurs fermes. Un  partenaire propose sa méthode et la met en oeuvre devant tout le monde  (observateurs) pour minimiser l'impact du "groupe" de visiteurs
 
Définition et affinement des résultats attendus
Hard délivery ? Se référer au projet écrit et déposé à l'agence. commencer à structureer l'outil final public ? Quel média le plus intéressant quel est la structure générale de ce média Comment formaliser ces modes d'enque pour que cela soit le plus facilement diffusable ?
Idée de Sylvie faire un film d'animation qui explique comment on transmet les SAE sur le net accessible à tous plutôt qu'un livre.
 
Echange avec Itsvan (22 avril 2014) :
Je voudrais savoir votre idea sur les questionaires, selon moi il faut cre deux questionaires, une pour les etudiantes une pour les exploitants Fehér István demand evotre avis! De quel questionnaire parles-tu Itsvan ? Pour les situations de transmission j'imagine...oui, pour identifier les besoin de formation, ? Itsvan nous n'en sommes pas aussi loin que toi. Pour l'instant nous cherchons de notre côté à collecter des situations de transmission, à analyser ces traces recueillies et à trouver les outils adaptés pour la collecte et l'analyse. Nous allons discuter de cela en Allemagne. Veux-tu repréciser ta question.
 
Réunion téléphonique avec Rosa (24 avril 2014) :
- Rosa ne peut venir car elle doit aller à Bruxelles. José partira jeudi vers 12h. 
- Sur la mutualisation des coûts : L'espagne a pris en charge le logo et la charte graphique. 
- Travail avec des anciens producteurs de houblon, récupération de la mémoire historique. Obtention de l'autorisation d'utiliser images, documents et vidéos de l'époque. Idée de réaliser une expo itinérante. C'est le point de départ pour d'autres activités
Contact administration, coopérative (filles de producteurs), anciens producteurs...
 
 
 
Réunion du comité de suivi du 26 février 2014 / Follow-up committee meeting of 26 février 2014 :
    
    Présents : Guy Lévêque (SupAgro Florac), Lydia Bourdreux (SupAgro Florac), Marie-Laure Girault (SupAgro Florac), Sylvie Fosselle (VLM), Nicolai Dellmann (Université de marburg), Hélène et Bénigne (FUMETERRE), Arnaud Trollé (savoir faire et découverte)
    Excusés : Aurélie (SupAgro Florac), Jean-Luc Campagne (Geyser), Philippe Barret (Geyser),Janko, Ales (chambre d'agriculture de Slovénie), Complètez.... 
        
        Ordre du jour:            

    Participation au comité de pilotage

Marie-Laure va mettre un tableau sur le wiki pour que chacun  le remplisse : la personne référente de chaque pays qui participe au comité
 
et la personne qui fait le suivi administratif. Ce comité s'appellerait  : COMITE de SUIVI
 

    Faire un point sur nos engagements pris au séminaire de Florac et sur le projet globalement (charte graphique, site internet, licence creative common pour nos productions ?).

Actes du séminaire : c'est fait et envoyé
Les 12 ITEMS : à vérifier et à compléter
Le résultat des groupes de travail
===> Les actes doivent être réalisés et envoyés dans la semaine suivante.
 
Le cahier des charges pour le guide d'entretien et la mise en oeuvre des entretiens de récolte des savoirs n'a pas été fait.
Il faudrait un groupe mixte de plusieurs pays pour combiner les différentes approches,  il est intéressant de montrer les différentes approches, montrer leur diversité .
Faire un catalogue de propositions.
Sandor + Michel V +
Sandor a commencé à travailler là-dessus.

    Arnaud : entre 4 et 5  reportages sur le terrain sont prévus entreMai et septembre, Il faudrait présenter la méthodologie créée : OK  les entretiens (+ photos et enreigstrement audios) se font à l'occasion de practical training animés par des profesionnels, sur le terrain 

 pour que chacun présente son travail, le matériau, les outil, il va être mis en place une Dropbox. L'info précise sera donnée ultérieurement
Une fiche pour présenter l'utilisation des outils.
Le groupe de travail sur le guide d'entretien, réalisera aussi ces fiches : composition du groupe sur le google-docs.
 
Constituion des groupes locaux 
 
La charte graphique, des propositions seront soumises pour validation comme pour le logo
 
Site internet : c'est très cher, La France n'a pas la capacité financière de porter seul les frais, 
 
    Etablir un bilan d'étape sur le projet dans chaque pays (constitution des groupes locaux, grille d'entretien, enquête...)

Arnaud : Savoir-faire et Découverte : Mise en ligne du projet SAGITER sur leur site,  http://www.localeco.eu/fr/la-transmission-des-savoir-faire-agro-écologiques
pls savoir-faire sont en collecte : le pain, les volailles, le jardinage interface rural/ urbain, le fromage, le miel
Moyens : observation, photos et entretiens
Il est important d'observer la façon de transmettre
 
Nicolai (Germany) : partenaire de l'université avec Markus (en Argentine) , pour l'instant à la recherche de SAE -déjà repérage d'un savoir-faire autour du cidre à Marbrourg
+ un groupe de personnes qui ont un Projet de vie en AE, il serait intéressant d'observer le processus d'apprentissage (école, stage, réunion, visites, presse...), sur quoi s'appuie leurs savoirs . Proposition : les suivre sur une année pour voir l'évolution
Un couple qui a vécu en france, ils ont acheté un hameau, c'est un projet qui démarre, nous pourrons les suivre
On pourrait les renconrter durant le séminaire à Marbourg
 
ROSA : en Galice, travail sur la transformation du houblon avec des personnes agées, voir les variétés mise en place d'un champ d'essai, essai variétal. Production tomates, salades : sauvegarde des variétés locales du territoire, un groupe de producteurs s'organise pour cela ; collecte de l'histoire, l'aspect culturel et sociologique, vie locale, fêtes...
GUY : Importance des manifestations culturelles autour des savoirs faire agroécologiques ruraux.
ALES : 2 groupes locaux ; publication de 2 articles sur le projet SAGITER 
Il est prévu une rencontre ds 15 j avec les 2 groupes locaux : agri bio et développement rural
SANDOR :   Ils ont travaillé sur 3 groupes-cibles : les légumes, les fruits et l'élevage
Des agriculteurs travaillent de façon traditionnelle et d'autres plus moderne
Ces groupes seront réunis courant mars sur le sujet des savoirs et de leur transmission ;  
Il est important de présenter les différents contextes ds lesquels se déroulent les "expérimentations"
Conserver ttes les traces des activités : feuille d'émargement, articles de presse... 
 
Sylvie  (Belgique): On est en train de former un groupe local dans notre organisation (VLM) et de suivre un 'learining platform on agro ecology'.  Il y a des universités et des ONGs qui participent.  On est en train de collecter des informations comment les agriculteurs transmettent leurs connaisances (pas agro-écologie, parce que ce n'est pas trés commun en Flandre).  On est en train de préparer un workshop (au début de juin) sur l'agro-écologie avec Pierre Stassart (Université de Liège).  Ce workshop a le but de former nos formateurs de VLM pour aller au terrain .  Nos 'formateurs' sont beaucoup au terrain au contact avec les agriculteurs.  C'est important de les informer bien.
Merci Sylvie, Guy a traduit ton texte.
 
Fumeterre : 
Hélène : info SAGITER mises sur site internet "Cultivons nos Jardins" ; en attente d'une réunion des français pour voir comment on se partage les tâches. Fumeterre est memebre du comité de pilotage pour l'année "Agriculture Familiale" sur la région Rhône Alpes et engagé sur un travail sur ce thème, une information a été donnée dans ce cadre et une synergie sera développée. Synergie également avec les travaux de l'Université du Vivant (groupes "perception du vivant" -travaux de mise en forme des approches sensorielles et extra sensorielles de perception du vivant- et "pédagogie du vivant" -échanges et expérimentations sur les approches pédagogiques spécifiques au "vivant") ; synergie également avec le Réseau des AgroEcologistes Sans Frontières qui a coorganisé un séminaire pour produire un playdoyer sur l'agroécologie et l'autonomie alimentaire territoriale ; possibilité de communiquer le playdoyer aux membres de SAGITER ; il sera auusi retravaillé en vue des élections européennes. 
Il est intéressant d'observer les politiques locales sur l'agro-écologie
ça peut aider à réfléchir sur les différentes représentations du terme Agro-écologie en Europe.
Réunion des partenaires français 2ème semaine de mars, ML lance un doodle pour cela.
 
Supagro Florac : 
Articles de presse, travail avec l'Espagne sur le logo, la charte graphique, le cahier des charges sur le site internet.
Travail de coordination globale du projet.
Guy est allé à Bruxelles pour une formation sur les projets européens : les règles sont très très strictes, Guy nous expliquera tout ça au prochain séminaire. Il va envoyer la listes des autres projets eutopéens.
M-Laure et Lydia ont participé à un regroupement des 6 parcs naturels régionaux de la Région PACA Provence alpes Côte d'Azur. le travail mené ds les PNR concerne plutôt le recueil de savoirs. 
On travaille également avec l'enseignement agricole. Une prochaine réunion le 15 avril entre les lycées agricoles, les PNR, nous et GEYSER.
Nous ne connaissons pas encore les thèmes qui seront abordés, c'est en réflexion au sein des équipes des lycées.
On a publié une plaquette, SAE : méthode de collecte.
Préparation d'une plaquette avec Geneviève Andreis (école de berger de Salon de Provence) : itinénaire pédagogique / savoirs de garde de troupeau de brebis
Travail avec Loïc sur l'auto-confrontation du processus d'acquisition de savoirs.
Michel : a travaillé avec des lycéens sur le bien-être animal et sur les savoirs sur la relation humain-animal.
 
Hélène : quel lien avec la réforme de l'enseignement agricole, enseigner à produire autrement ?
SAGITER est intégré dans nos propositions de sujets de travail dans le cadre du Système national d'appui à l'enseignement agricole;
 

    Préparation du programme du séminaire en Allemagne Marbourg

Objectifs du séminaire :
Il faut un temps pour que le groupe de travail / prépa guide dentretien, présente leurs propositions tester, valider, apporter un exemple
chaque pays : présente un exemple de pratique sur la transmission sur des savoirs
Elaborer un programme de travail, étape par étape.
Nicolai, Guy et M-Laure vont faire une proposition de programme pour le séminaire, les autres compléteront, valideront.
Il faudrait voir si l'on reste sur la transmission de savoirs ou si l'on élargit à de la sensiblisation aux SAE (contexte de politiques locales)
Ce travail peut se faire à partir des ITEMs construits au cours du séminaire de novembre.
Il faudrait sortir du séminaire en ayant caler des échéances plus précises.
Début du séminaire le 6 mai au matin tôt et fin le 8 en fin d'après-midi, d'où déplacements le 5 et le 9  il est nécessaire de préciser les heures de début et de fin.
 

    Questions diverses, administratives et financières (mutualisation des coûts de l'évaluation du projet, de traduction des documents, et de la conception du site sur les budgets sous-traitance du partenariat...)

Les  coûts de traduction des actes (devis 400 € pour Florac) sont à la  charge  du pays qui accueille le séminaires. Il est également essentiel  de  solutionner les questions de traductions orales pour les séminaires.
Les CR doivent le plus synthétiques possible, pas de périphrases ni de circonvolutions...
Reste à voir la mutualisation des coûts de mise en place du site web.
 

    Choix de la prochaine date de réunion du comité de pilotage.

 Prochaine réunion possiblement fin avril ou début mai. Proposition de caler un échéancier régulier.
 
Début du séminaire le 6 mai au matin tôt et fin le 8 en fin d'après-midi, d'où déplacements le 5 et le 9  il est nécessaire de préciser les heures de début et de fin.
 
Prise de notes : Même si c'est participatif qui assure que les notes sont bien prises !!!
 
Traduction : comment nous y prenons-nous ?
 
 
Pour rappel, nos engagements au séminaire de Florac
                                              

    Mise en forme : - des notes du séminaire : Lydia et Marie-Laure

                                         - Des 12 items du mercredi après-midi : Marie-Laure
                                         - Du travail des groupes du jeudi matin, les principes, le fil rouge (les étapes...) : Marie-Laure
                                         - Du cahier des charges pour le guide d'entretien.

    Constitution du comité pédagogique scientifique et réunion par Skype ou flash-meeting toutes les 6 semaines - Définir le programme du prochain séminaire.

    Préparation du site internet

    Retour vers les partenaires locaux des travaux de ce séminaire

    Constitution des groupes locaux et premiers entretiens de recueil.

    Markus et Lydia font une proposition d'ingénierie, c'est à dire les étapes de la progression de la transmission - sur le wiki : page StrinG

    Constituer une bibliographie : doc d'Educagri, livre de Benigne et Hélène, Site wiki de SupAgro Florac, Site Écologie paysanne de         Geyser, Site SAGITER
 
A aborder lors d'une prochaine réunion : cahier des charges du site.